Comparison of phosphorus forms in three extracts of dairy feces by solution 31P NMR analysis.

Cade-Menun, B.J., He, Z.Q., et Dou, Z. (2015). « Comparison of phosphorus forms in three extracts of dairy feces by solution 31P NMR analysis. », Communications in Soil Science and Plant Analysis, 46(13), p. 1698-1712. doi : 10.1080/00103624.2015.1047512  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Au moyen de la spectroscopie de RMN du 31P en solution, nous avons comparé trois solutions d’extraction, l’eau désionisée, un tampon d’acétate de sodium (pH 5,0) avec du dithionite de sodium frais (AcNa-DS) et une solution de NaOH 0,25 M et d’acide éthylènediaminetétraacétique 0,05 M (NaOH-EDTA) pour l’obtention du profil des composés du P dans deux échantillons de matières fécales de vaches laitières. Le taux de phosphore extrait était de 35 pour cent avec l’eau et de 80 100 % pour cent pour AcNa-DS et NaOH-EDTA. L’extrait obtenu avec de l’eau avait une plus grande proportion de formes de P organique, en particulier de diesters de type orthophosphate, mais une plus faible proportion d’orthophosphate comparativement à NaOH-EDTA et AcNa-DS. Les taux de récupération du phosphore et les spectres étaient généralement similaires pour NaOH-EDTA et AcNa DS, mais on a observé une plus grande dégradation des polyphosphates en pyrophosphates avec NaOH-EDTA et l’eau, pour un échantillon comparativement à AcNa-DS. Pour les études caractérisant et dosant toutes les formes du P dans des échantillons de fumier et fécaux, ces résultats suggèrent que ni NaOH-EDTA ni AcNa-DS serait un bon choix. Toutefois, l’extraction avec l’eau peut être un meilleur choix pour des études de surveillance du P labile du fumier et son impact potentiel sur l’environnement.

Date de modification :