Use of essential oils for manipulation of rumen microbial fermentation using batch culture.

Nanon, A., Yang, W.-Z., Suksombat, W., et Wen, Z.Y. (2015). « Use of essential oils for manipulation of rumen microbial fermentation using batch culture. », Thai Journal of Veterinary Medicine, 45(2), p. 167-180.

Résumé

Dans cette étude, nous avions pour objectif d’évaluer les effets de diverses concentrations d’huiles essentielles sur la digestibilité des aliments, la production de gaz et la fermentation ruminale. Nous avons élaboré deux cultures discontinues pour étudier différentes doses de chaque huile essentielle (HE). Les traitements utilisés étaient les suivants : témoin (TEM), huile de cannelle (CAN), huile de girofle (GIR), huile d’ail (AIL), huile de gingembre (GIN) et huile de citronnelle (CIT). Dans la l’expérience I (1er lot), les doses étaient 0, 200, 400, 800 et 1 600 mg/kg de matière sèche (MS) et dans l’expérience II (2e lot), elles étaient de 50, 100, 150 et 200 mg/kg de MS. La digestibilité de la MS (DMS), des fibres au détergent neutre (FDN) et des fibres au détergent acide (FDA) a été mesurée après 24 h et 48 h d’incubation, tandis que la production de gaz (PG) a été lue après 3, 6, 12, 24, 36 et 48 h d’incubation. La ration expérimentale était du type utilisé pour les bovins laitiers et était constituée de 50 % de fourrage (35 % de foin de graminées et 15 % de foin de luzerne) et de 50 % de concentrés (20 % d’orge grain, 10 % de drêches sèches de maïs avec solubles, 10 % de drêches sèches de blé avec solubles, 5 % de tourteau de canola et 5 % de suppléments vitaminiques et minéraux). Toutes les huiles essentielles ont pu améliorer la disparition de la MS avec des résultats uniformes dans les expériences I et II. Par ailleurs, les huiles essentielles n’ont eu aucun effet sur la digestibilité des FDN et des FDA. Dans l’expérience I, les huiles essentielles n’ont pas influé sur la concentration des acides gras volatiles (AGV) totaux ni sur la proportion de chaque AGV. Cependant, dans l’expérience II, 200 mg de chaque HE par kg de MS ont accru la concentration des AGV totaux sans avoir d’incidences sur la proportion de chaque AGV. Les huiles essentielles ont réduit la concentration d’azote ammoniacal tant dans l’expérience I que dans l’expérience II, ce qui confirme l’effet des huiles essentielles sur la désamination. Par contre, l’effet des HE sur la production de méthane a apparemment été négligeable. Ces résultats portent à croire que les HE utilisées dans la présente étude pourraient éventuellement être mises en valeur comme modificateurs ruminaux pour améliorer la digestibilité des aliments dans le rumen.

Date de modification :