An evaluation of insect expulsion from wheat samples by microwave treatment for disinfestation.

Jian, F., Jayas, D.S., White, N.D.G., Fields, P.G., et Howe, N. (2015). « An evaluation of insect expulsion from wheat samples by microwave treatment for disinfestation. », Biosystems Engineering, 130, p. 1-12. doi : 10.1016/j.biosystemseng.2014.11.014  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La répartition non uniforme de la température créée par le traitement par micro-ondes des matières limite le recours généralisé à ce procédé de traitement, car elle accroît notamment la probabilité que des insectes survivent au traitement ou parviennent à s’éloigner des matières traitées. Du blé (taux d’humidité de 14, 16 et 18 % à l’état humide) contenant ou ne contenant pas d’insectes (Cryptolestes ferrugineus (Stephens)) a été traité de façon continue ou par intermittence dans un four à micro-ondes pendant 30, 60 et 90 secondes. Nous avons déterminé la répartition tridimensionnelle des insectes en mesurant la température et le taux d’humidité à 27 endroits différents à l’intérieur de masses de grain placées dans un contenant de 10 × 9 × 9 cm3 en plastique. Les adultes et les larves de C. ferrugineus qui n’avaient pas réussir à s’échapper du blé traité ont été récupérés par tamisage ou à l’aide d’un entonnoir de Berlese. Des valeurs moyenne, maximale et minimale différentes de températures et de taux d’humidité ont été enregistrées dans les réplicats traités durant 30 secondes. Le traitement de longue durée (90 secondes) a produit une zone chaude et sèche au même endroit dans la masse de grain, mais l’emplacement précis de cette zone différait d’un réplicat à l’autre. Le traitement intermittent n’a pas induit une répartition plus uniforme de la température et du taux d’humidité dans le grain sec, mais il a eu cet effet dans le grain humide (taux d’humidité > 16 %). La plupart des adultes introduits ont été extraits, et aucune différence significative n’a été relevée entre les traitements continu et intermittent. Le traitement par micro-ondes n’a pas éliminé tous les insectes, mais il a réduit de plus de 75 % le nombre de descendants produits. L’expulsion des insectes hors du blé entreposé pourrait constituer une solution de rechange pour la désinfestation du grain et la détection des insectes ravageurs.

Date de modification :