Impact de la brûlure bactérienne sur le rendement, le poids des graines et la décoloration des semences du haricot (Phaseolus vulgaris L.) de différentes classes marchandes.

Boersma, J.G., Hou, A., Gillard, C.L., McRae, K.B., et Conner, R.L. (2015). « Impact de la brûlure bactérienne sur le rendement, le poids des graines et la décoloration des semences du haricot (Phaseolus vulgaris L.) de différentes classes marchandes. », Canadian Journal of Plant Science, 95(4), p. 703-710. doi : 10.4141/cjps-2014-399  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La brûlure bactérienne est une maladie du haricot (Phaseolus vulgaris L.) véhiculée par la semence. Elle entraîne d'importantes pertes aux producteurs en raison, d'abord, d'une diminution du rendement et d'une détérioration de la qualité des graines, ensuite, de la nécessité d'acheter chaque année des semences indemnes de la maladie. Au cours des dix dernières années, plusieurs lignées généalogiques et cultivars résistants à la brûlure bactérienne ont vu le jour dans diverses classes marchandes, y compris celles du petit haricot rond blanc, du haricot noir et du haricot canneberge. La comparaison de trois cultivars sensibles de petit haricot rond blanc à sept variétés résistantes, et à trois cultivars résistants de haricot noir ainsi qu’à un autre de haricot canneberge au Manitoba révèle que la plupart des lignées résistantes de petit haricot rond blanc et de haricot noir présentent des symptômes foliaires nettement moins étendus et une baisse de rendement moyenne inférieure à 17 %, alors que la diminution du rendement peut atteindre jusqu’à 36 % chez les lignées sensibles, quand la pression de la maladie se fait élevée. Seuls le cultivar de petit haricot rond blanc peu résistant HR67 et la lignée de haricot canneberge F4GR1 ne présentaient pas de réduction notable des symptômes de la brûlure bactérienne ni d'avantage sur le plan du rendement. La combinaison du marqueur de type « microsatellite » (SSR) PVctt001 et du marqueur de type « région amplifiée à séquence connue » (SCAR) SU91 est associée à une faible incidence des symptômes de la brûlure bactérienne et à de moins grandes baisses de rendement chez cinq lignées de petit haricot rond blanc, mais pas chez la lignée de haricot canneberge F4GR1. La résistance atténue aussi les symptômes de la maladie sur les gousses des variétés résistantes de petit haricot rond blanc et de haricot noir, de même que la décoloration des graines attribuable à la brûlure bactérienne chez le petit haricot rond blanc. Chez les variétés sensibles, le poids des graines diminue de 2,1 à 4,7 %, mais on n'observe pas de telle réduction, ou alors une très faible, voire aucun effet, chez les lignées et les cultivars résistants à la brûlure bactérienne. Dans l'ensemble, la baisse de rendement est beaucoup plus importante que l'impact sur le poids des semences, ce qui laisse croire que la diminution du rendement résulte à la fois de graines plus légères et moins nombreuses par plant.

Date de modification :