Interaction of sunflower oil with monensin on milk composition, milk fatty acid profile, digestion, and ruminal fermentation in dairy cows.

do Prado, R.M., Côrtes, C., Benchaar, C., et Petit, H.V. (2015). « Interaction of sunflower oil with monensin on milk composition, milk fatty acid profile, digestion, and ruminal fermentation in dairy cows. », Animal Feed Science and Technology, 207, p. 85-92. doi : 10.1016/j.anifeedsci.2015.06.017  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons réparti quatre vaches Holstein multipares munies d’une canule ruminale selon un plan en carré latin 4 × 4 pour déterminer l’interaction entre un supplément d’huile de tournesol et de monensin sur la prise alimentaire, la production de lait, la digestibilité apparente de la ration dans l’ensemble du tube digestif, les caractéristiques de la fermentation ruminale et le profil des acides gras du lait. Les rations expérimentales ont été distribuées selon un dispositif factoriel 2 × 2 de traitements : 1) témoin (pas d’huile de tournesol ni de monensin; TÉM); 2) ration contenant (sur une base de matière sèche [MS]) 42 g/kg d’huile de tournesol (TSL); 3) témoin avec monensin (16 mg/kg de MS; MON); et 4) ration contenant (base de MS) 42 g/kg d’huile de tournesol et 16 mg/kg monensin (MIX). Le supplément d’huile de tournesol a eu tendance à diminuer la consommation de MS et le rendement en matières grasses du lait. L’huile de tournesol a aussi entraîné une diminution de la concentration d’azote uréique du lait, sans doute en raison d’une meilleure utilisation de l’azote, donnant à penser que l’huile de tournesol contribuerait à réduire la désamination et la quantité des aminés utilisés dans la glycogenèse. Nous avons constaté des interactions entre les suppléments de monensin et d’huile pour l’acétate et le propionate, et le rapport acétate-propionate dans le rumen, en raison de la plus faible proportion d’acétate et de la plus forte proportion de propionate chez les vaches recevant le MON que chez celles recevant le TÉM. Le monensin a entraîné une réduction des proportions molaires de butyrate et d’isobutyrate dans le rumen, tandis que l’huile de tournesol a provoqué une augmentation de la proportion ruminale de butyrate. Il n’y a pas eu d’interaction entre le monensin et l’huile sur le plan du profil des acides gras du lait. Le supplément d’huile de tournesol a entraîné une diminution des proportions d’acides gras à chaînes courtes et de la plupart des acides gras à chaîne moyenne. Comparativement aux vaches qui ne recevaient pas d’huile, celles qui recevaient le supplément d’huile de tournesol avaient des proportions plus élevées d’acides gras trans, tandis que le monensin n’a eu aucun effet sur ce paramètre. Cette étude montre que la supplémentation des rations des vaches laitières à base de concentré de maïs avec une combinaison de monensin et d’huile de tournesol n’améliore pas le profil des acides gras du lait par rapport à la supplémentation avec l’huile de tournesol seule, même si l’absence d’effet sur des paramètres à grande variation numérique comme la consommation de MS et la production de lait devraient être confirmée sur un plus grand nombre d’animaux.

Date de modification :