Simulation de la production fourragère en climat nordique avec le modè le IFSM (Integrated Farm System Model).

Jégo, G., Rotz, C.A., Bélanger, G., Tremblay, G.F., Charbonneau, É., et Pellerin, D. (2015). « Simulation de la production fourragère en climat nordique avec le modè le IFSM (Integrated Farm System Model). », Canadian Journal of Plant Science, 95(4), p. 745-757. doi : 10.4141/cjps-2014-375  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les modè les qui permettent de simuler le fonctionnement des exploitations agricoles sont des outils utiles pour évaluer l'effet des pratiques agricoles et de la variabilité du climat sur la performance agro-environnementale et économique de ces exploitations. Quelques modè les mécanistes et fonctionnant à cette échelle ont é té développé s au cours des dernières anné es, mais aucun n'a é té évalué dans les régions nordiques au climat boré al ou semi-boréal caracté risé s par une saison de croissance courte et une longue période avec couvert de neige. Les objectifs de cette étude étaient d'une part de calibrer le sous-modè le « prairies » du modè le IFSM (Integrated Farm system Model » et d’évaluer la performance du modère pour prédire le rendement et la valeur nutritive de la fléole des prés et de la luzerne, cultivées seules ou en mélange, en utilisant des données issues de parcelles expérimentales provenant de plusieurs sites au Canada et d'autre part d’évaluer la performance du modè le pour simuler le rendement des principales cultures annuelles utilisées sur les exploitations laitières de l'est du Canada, en utilisant des données de rendements provenant de deux régions du Québec aux climats contrasté s. Plusieurs jeux de données de fléole des pré s et de luzerne combinant sites, anné es, régie de coupe et taux d'application des engrais azoté s ont servi à calibrer et évaluer la performance du modè le. Concernant la fléole des pré s et la luzerne, la performance d'IFSM s'est avérée globalement satisfaisante au niveau de la prévision du rendement en matière sèche et de la concentration en fibres insolubles au détergent neutre, avec une erreur de prédiction (Root Mean Square Error, RMSE) inférieure à 30%. La dispersion é tait un peu plus importante pour l'absorption d'azote, surtout pour la fléole (RMSE_49%), principalement à cause d'un faible nombre de données observé es. Concernant les cultures annuelles, les prédictions de rendements étaient généralement bonnes, avec une erreur de prédiction inférieure à 30%. L'ajout de la fléole et de la luzerne dans le sous-modè le « prairie » d'IFSM, et la vérification de la performance de ce dernier pour les cultures annuelles, permet de confirmer qu'IFSM est utilisable dans les régions nordiques d'Amérique du Nord. De plus cette étude à permis de vé rifier la capacité du modè le à simuler le rendement et la valeur nutritive du mélange fléole-luzerne, qui est le mélange graminé e/légumineuse le plus utilisé au Canada.

Date de modification :