Evaluation of synthetic and natural water absorbing soil amendment on potato production in a semi-arid region.

Xu, S.T., Zhang, L., McLaughlin, N.B., Mi, J.Z., Chen, Q., et Liu, J.H. (2014). « Evaluation of synthetic and natural water absorbing soil amendment on potato production in a semi-arid region. », Agricultural Engineering International: CIGR Journal, 16(4), p. 24-34.

Résumé

Nous avons étudié l’effet d’amendements du sol hygroscopiques synthétiques et naturels sur la teneur en eau du sol, le rendement et l’efficacité d’utilisation de l’eau (EUE) pour la production de pommes de terre dans le cadre d’une étude au champ menée de 2010 à 2012 dans une région semi aride dans le nord de la Chine. Les traitements comprenaient les suivants : deux amendements hygroscopiques synthétiques (polyacrylate de potassium et ¬polyacrylamide) et un amendement naturel (acide humique [AH]), qui ont tous deux été utilisés comme amendements du sol simples et mélangés (amendement naturel combiné à un amendement synthétique), ainsi qu’une parcelle témoin (sans amendement). Sauf au cours des périodes où il y avait des précipitations suffisantes, les amendements du sol ont eu un effet significatif (P ≤ 0,05) sur la teneur en eau du sol durant toute la saison de croissance des pommes de terre, notamment dans les parties où l’épaisseur de la couche d’amendement était de 0 à 40 cm. Les amendements du sol ont permis d’accroître le rendement en tubercules frais de 6,2 %-23,6 %, de 4,2 %-32,9 % et de 12,0 %-26,2 %, d’améliorer la proportion de tubercules commerciaux par rapport au rendement global de 1,7 %‑10,1 %, de 3,2 %‑16,6 % et de 2,9 %‑13,7 % et d’augmenter l’EUE de 11,1 %‑23,8 %, de 4,1 %‑34,7 % et de 19,8 %‑38,6 % en 2010, 2011 et 2012 respectivement. Le traitement à base d’amendements du sol mélangés, c’est-à-dire avec polyacrylamide et AH, a permis d’obtenir la plus forte teneur en eau du sol ainsi que les meilleurs rendements et EUE des trois années. L’analyse coûts-avantages fondée sur les coûts des amendements et le prix des pommes de terre actuels indique que l’amendement du sol synthétique simple à base de ¬polyacrylamide a permis d’obtenir le rendement économique le plus élevé des trois années; celui-ci a permis de générer 138, 413 et 795 $ US/ha de plus en 2010, 2011 et 2012 respectivement, comparé à la parcelle témoin n’ayant fait l’objet d’aucun traitement. Le traitement à base de polyacrylamide et d’AH est le plus prometteur pour ce qui est d’améliorer la capacité de rétention d’eau du sol et la production de pommes de terre, et il y aurait lieu de mener d’autres recherches à ce sujet.

Date de modification :