Efficiency of EDTA, SDS and NaOH solutions to clean RO membranes processing swine wastewater.

Masse, L., Puig-Bargues, J., Mondor, M., Deschênes, L., et Talbot, G. (2015). « Efficiency of EDTA, SDS and NaOH solutions to clean RO membranes processing swine wastewater. », Separation Science and Technology, 50(16), p. 2509-2517. doi : 10.1080/01496395.2015.1062395  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

L’utilisation croissante de membranes pour traiter un vaste éventail d’eaux usées nécessite la mise au point de stratégies de nettoyage efficaces. La présente étude visait à optimiser l’efficacité des solutions d’EDTA-SDS-NaOH pour retrouver le débit d’eau et éliminer les bactéries et les protéines des membranes d’osmose inverse utilisées pour filtrer les eaux usées d’élevages porcins. Après 60 minutes de nettoyage, le débit d’eau a augmenté avec la concentration de SDS jusqu’à 18 mM, puis a diminué à 36 mM. L’ajout, au SDS, d’EDTA jusqu’à 20 mM n’a pas amélioré le débit d’eau. Les solutions de SDS-NaOH ont permis d’obtenir de meilleurs débits à pH 11 à 40 °C de même qu’à pH 12 à 33 °C comparativement au pH 10 à 45 °C, indiquant que l’augmentation du pH a plus d’effet sur l’efficacité du nettoyage que l’augmentation de la température. À pH 11 à 40 °C et à pH 10 à 45 °C, l’augmentation du temps de nettoyage de 60 à 120 minutes a entraîné une diminution du débit d’eau à toutes les concentrations de SDS, sans doute à cause de l’adsorption du surfactant à la surface de la membrane, et non à cause d’une élimination inadéquate des salissures, puisque la concentration des protéines résiduelles était plus faible sur les membranes nettoyées pendant 120 minutes que sur celles nettoyées pendant 60 ou 30 minutes. À pH 12 à 33 °C, toutefois, l’augmentation de la durée du nettoyage à 120 minutes a amélioré le débit d’eau, et ce, à toutes les concentrations de SDS. La température plus basse ou le pH plus élevé pourraient avoir empêché le surfactant de se fixer à la membrane. Après 120 minutes à pH 12 et à 33 °C, une solution contenant uniquement du NaOH a donné des débits d’eau comparables à ceux obtenus avec une solution de SDS à 18 mM après quatre cycles consécutifs de salissure-nettoyage. L’augmentation de la durée du nettoyage et du pH permet donc d’éliminer le surfactant de la solution de nettoyage.

Date de modification :