Effects of a herbicide mixture on primary and bacterial productivity in four prairie wetlands with varying salinities: An enclosure approach.

Sura, S., Waiser, M.J., Tumber, V., Raina-Fulton, R., et Cessna, A.J. (2015). « Effects of a herbicide mixture on primary and bacterial productivity in four prairie wetlands with varying salinities: An enclosure approach. », Science of the Total Environment, 512-513, p. 526-539. doi : 10.1016/j.scitotenv.2015.01.064  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les terres humides de la région des fondrières des Prairies de la Saskatchewan et du Manitoba jouent un rôle important dans l’habitat faunique, la réserve d’eau et le système de filtration de l’eau de cette région. De nombreux paramètres de qualité caractérisent les terres humides, comme la salinité, les nutriments et les principaux ions, dont le sulfate, prédominant dans les terres humides les plus salines. Les écarts entre ces différents paramètres sont reflétés par la composition et la productivité des communautés de plantes aquatiques. Les terres humides étudiées sont parsemées dans un paysage agricole intensément exploité, où l’utilisation de pesticides est courante. Des mélanges d’herbicides y sont souvent détectés, tout comme dans les rivières et les réservoirs d’eau potable. Nous avons sélectionné une terre humide d’eau douce et trois terres humides de salinités diverses dans la Réserve nationale de faune de St-Denis, en Saskatchewan (Canada), pour y étudier les effets d’un mélange de 8 herbicides (2,4-D, MCPA, dicamba, clopyralid, bromoxynil, mecoprop, dichlorprop et glyphosate) sur les communautés microbiennes des terres humides à l’aide d’une méthode d’enceinte extérieure. Six enceintes (trois enceintes témoins et trois enceintes traitées) ont été installées dans chaque terre humide et le mélange d’herbicides a été appliqué dans les enceintes traitées. La concentration de chaque herbicide dans l’eau des enceintes était la même que celle qui aurait résulté de la vaporisation directe d’une terre humide de 0,5 m de profondeur à la concentration recommandée pour un champ. Après l’application d’herbicide, la productivité, la production primaire et bactérienne, ainsi que la biomasse algale ont été mesurées dans les communautés planctoniques et benthiques durant 28 jours. Le mélange d’herbicides a eu un effet stimulant sur la production primaire dans la terre humide en eau douce sans carence en nutriments, tandis qu’aucun effet de cette nature n’a été observé dans les terres humides salines carencées. Les différences observées dans les effets du mélange d’herbicides semblent être liées à la biodisponibilité des nutriments dans ces terres humides.

Date de modification :