Effects of air temperature increase and precipitation change on grain yield and quality of spring wheat in semiarid area of Northwest China.

Wang, H.-L., Zhang, Q., Wang, R.Y., Gan, Y.T., Niu, J., Zhang, K., Zhao, F., et Zhao, H. (2015). « Effects of air temperature increase and precipitation change on grain yield and quality of spring wheat in semiarid area of Northwest China. », Chinese Journal of Applied Ecology, 26(1), p. 67-75.

Résumé

Afin de prédire les effets des changements climatiques sur la croissance, la qualité et le rendement grainier du blé de printemps, nous avons procédé à une expérience au champ visant à déterminer les conséquences d’une augmentation de la température de l’air (0 ℃, 1,0 ℃, 2,0 ℃ et 3,0 ℃) et des variations de précipitations (diminution de 20 %, aucun changement et augmentation de 20 %) sur les rendements grainiers, la qualité des récoltes, et les maladies et les insectes nuisibles touchant le blé de printemps dans la station expérimentale Dingxi Arid Meteorology and Ecological Environment Experimental Station de l’Institute of Arid Meteorology de la China Meteorological Administration (35°35' N,104°37' E). Nos résultats ont montré que les effets des variations de précipitations sur le nombre de grains du blé de printemps n’étaient pas significatifs lorsque l’augmentation de température était de moins de 2,0 ℃, mais qu’ils l’étaient pour une augmentation de température de 3,0 ℃. L’augmentation de la température a augmenté le nombre de grains, tandis que la baisse de la température l’a réduit. L’effet négatif de la température sur la masse de mille grains s’est accru avec l’augmentation de la température de l’air. La réaction de l’épillet stérile du blé de printemps à la température de l’air a été quadratique sous tous les régimes de précipitations. Par rapport au témoin (sans augmentation de température), les baisses de rendement grainier du blé de printemps lorsque la température de l’air a connu une hausse de 1,0 ℃, 2,0 ℃ et 3,0 ℃ dans chacune des trois conditions de précipitations (diminution de 20 %, aucun changement et augmentation de 20 %) ont été de 12,1, 24,7 et 42,7 %, de 8,4, 15,1 et 21,8 %, et de 9,0, 15,5 et 22,2 %, respectivement. La teneur en amidon du blé de printemps a diminué et sa teneur en protéines a augmenté avec l’augmentation de la température de l’air. Le nombre de pucerons a augmenté lorsque la température de l’air a subi une hausse de 2,0 ℃, mais il a diminué lorsque la température a subi une hausse de 3,0 ℃. Le taux d’infection par la rouille a augmenté avec l’augmentation de la température de l’air.

Date de modification :