Use of a marsh dominated by the introduced European Lake Sedge, Carex acutiformis, by highly localized native butterflies.

Catling, P.M. et Kostiuk, B. (2014). « Use of a marsh dominated by the introduced European Lake Sedge, Carex acutiformis, by highly localized native butterflies. », Canadian Field Naturalist, 128(4), p. 358-362.

Résumé

Afin de vérifier si des espèces de papillons diurnes indigènes avaient colonisé un marais d’Ottawa dont la végétation était entièrement dominée par le carex des marais (Carex acutiformis), une espèce exotique envahissante, nous avons effectué des relevés dans deux colonies adjacentes du carex et dans des milieux avoisinants. L’hespérie de Dionée (Euphyes dion), l’hespérie de Massasoit (Poanes massasoit), l’hespérie voyageuse (P. viator) et des satyres du genre Lethe spp. étaient abondants dans les colonies du carex introduit, mais absents dans les milieux avoisinants. Nous documentons ici pour la première fois l’utilisation d’un milieu humide dominé par une espèce envahissante par des espèces canadiennes indigènes de papillons diurnes. La raréfaction des sources de nectar due à la dominance de l’espèce envahissante sur les espèces nectarifères indigènes n’a pas empêché la colonisation massive du marais par les papillons diurnes. L’absence dans la région du carex lacustre (Carex lacustris), seule plante hôte larvaire connue des papillons diurnes, et la dominance du carex des marais, espèce étroitement apparentée, fournissent une solide preuve circonstancielle de l’utilisation de cette dernière comme plante hôte larvaire. La présente mention a pour effet de doubler le nombre d’espèces de papillons diurnes indigènes à répartition localisée qui ont récemment étendu leur aire de répartition en colonisant des milieux dominés par des plantes envahissantes.

Date de modification :