The Brassica napus receptor-like protein RLM2 is encoded by a second allele of the LepR3/Rlm2 blackleg resistance locus.

Larkan, N.J., Ma, L., et Borhan, M.H. (2015). « The Brassica napus receptor-like protein RLM2 is encoded by a second allele of the LepR3/Rlm2 blackleg resistance locus. », Plant Biotechnology Journal, 13(7), p. 983-992. doi : 10.1111/pbi.12341  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les protéines de type récepteur riches en répétitions de leucine (LRR-RLP) sont des éléments très adaptables du processus de signalisation associé à la détection extracellulaire des pathogènes des plantes. Chez Brassica spp., la résistance à la jambe noire causée par le Leptosphaeria maculans est en grande partie modulée par des gènes R spécifiques de la race, dont le gène LRR-RLP LepR3. Le gène de résistance à la jambe noire Rlm2 avait été cartographié dans le même intervalle génétique que le LepR3. Dans cette étude, nous avons cloné le locus LepR3 de la lignée ‘Glacier DH24287’ du Brassica napus et analysé les transformants du B. napus pour voir s’ils présentaient le phénotype Rlm2. Nous avons évalué la variation de la séquence au locus chez plusieurs lignées de B. napus, B. rapa et B. juncea. Nous avons constaté que le Rlm2 est un variant allélique du locus LepR3 LRR-RLP, qui confère une résistance spécifique de la race à des isolats de L. maculans porteurs du gène AvrLm2. On sait que plusieurs protéines LRR-RLP liées aux mécanismes de défense s’associent au RLK SOBIR1 pour faciliter la signalisation des défenses. Les études de fluorescence par complémentation bimoléculaire et de co-immunoprécipitation de RLM2-SOBIR1 ont révélé que la protéine RLM2 interagit avec la protéine SOBIR1 d’Arabidopsis thaliana lorsqu’elle est co-exprimée chez Nicotiana benthamiana. L’interaction entre RLM2 et SOBIR1At laisse supposer une voie de signalisation des défenses conservée entre les espèces étroitement apparentées B. napus et A. thaliana.

Date de modification :