Differences in starch composition and physiochemical properties are influenced by granule types in wheat and its relatives.

Zheng, K., Jiang, Q.-T., Zhang, X., Lan, X.-J., Dai, S.-F., Wei, Y.-M., Laroche, A., Lu, Z.-X., et Zheng, Y.-L. (2015). « Differences in starch composition and physiochemical properties are influenced by granule types in wheat and its relatives. », Pakistan Journal of Botany, 46(6), p. 2239-2248.

Résumé

Nous avons caractérisé les propriétés physicochimiques, la composition et la morphologie de l’amidon provenant d’espèces sauvages de blé et de cultivars de blé avec un génome diploïde (AA, BB et DD), tétraploïde (AABB) et hexaploïde (AABBDD). Les granules de type A et de type B ont été séparés et purifiés à partir de chaque génotype de blé. Nous avons analysé la taille de l’amidon, sa distribution, sa teneur en amylose, sa distribution de longueurs de chaîne d’amylopectine, sa gélatinisation et sa rétrogradation de différents génotypes de blé. Nos résultats indiquent que Aegilops speltoides (génome BB) a un pourcentage nettement plus élevé de grands granules de type A. Les granules de typa A avaient une teneur en amylose nettement plus élevée que ceux de type B pour toutes les obtentions. L’amylopectine avait plus de chaînes B2 et B3 (DP 25 et plus) mais moins de chaînes As (DP 6-12) dans les granules de type A que dans ceux de type B. L’ampleur des changements d’enthalpie pendant la gélatinisation de l’amidon était plus importante et les taux de a rétrogradation étaient plus élevés dans les granules de type A que dans ceux de type B. Toutefois, les granules de type B avaient des gammes plus larges de température de gélatinisation (Tc–To) que ceux de type A. De plus, les granules de type B des espèces sauvages diploïdes (génomes AA et BB) exhibaient de manière constante une température de début (To) plus faible et une température pic (Tp) et une température de fin (Tc) plus élevées. La structure de l’amidon est donc étroitement reliée à la fonctionnalité, et la distribution et la taille des granules sont grandement corrélées aux propriétés thermiques de l’amidon.

Date de modification :