Le blé de printemps de force rouge Coleman.

Spaner, D.M., Navabi, A., Strenzke, K., Iqbal, M., et Beres, B.L. (2015). « Le blé de printemps de force rouge Coleman. », Canadian Journal of Plant Science, 95(5), p. 1037-1041. doi : 10.4141/cjps-2015-111  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le blé roux vitreux de printemps Coleman est une variété barbue à tige creuse au rendement potentiel élevé, bien acclimatée aux régions de l'Ouest canadien où l'on cultive le blé. Au cours des trois années d'essais (2010–2012) réalisés dans le cadre des essais d'homologation coopératifs sur le blé de la région des prairies-parcs, Coleman a donné un rendement moyen, sur 30 années-sites, supérieur à celui de Katepwa (8,5 %) (P ≤ 0,05), d'AC Splendor (5,8 %) (P ≤ 0,05), de CDC Teal (2,1 %) et de CDC Osler (2 %). La variété se caractérise par une maturité, une taille et une résistance à la verse similaires à celles des témoins ou approchant celles-ci. Son poids spécifique est plus élevé que celui des témoins et Coleman résiste bien à la rouille des feuilles, à la rouille de la tige et à la rouille jaune. Coleman résiste mieux à la brûlure de l’épi causée par Fusarium que les variétés témoins, et le cultivar est moins contaminé par le DON. Toutefois, il montre une certaine sensibilité à la carie et au charbon nu. Au niveau de la qualité du produit final, Coleman respecte les exigences de la catégorie commerciale « blé roux de printemps de l'Ouest canadien » (CWRS).

Date de modification :