Amylose-halloysite-TiO2 composites: Preparation, characterization and photodegradation.

Zheng, P., Du, Y., Chang, P.R., et Ma, X. (2015). « Amylose-halloysite-TiO2 composites: Preparation, characterization and photodegradation. », Applied Surface Science, 329, p. 256-261. doi : 10.1016/j.apsusc.2014.12.158  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Une structure supramoléculaire a d’abord été formée entre l’amylose et l’halloysite (HNT) par simple force mécanique. Ensuite, l’amylose a servi de substrat à la croissance de nanoparticules de TiO2. Le composite d’amylose–HNT–TiO2 ainsi préparé a été caractérisé par spectroscopie infrarouge à transformée de Fourier, par diffraction des rayons X, par analyses thermogravimétriques ainsi que par microscopie électronique à transmission. Comparativement à son homologue HNT-TiO2, le composite amylose–HNT–TiO2 présentait une meilleure dispersion, une plus grande surface spécifique et une activité photocatalytique plus efficace pour la photodégradation ou l’élimination du bleu de méthylène (BM) et du polluant organique persistant, 4-nitrophénol (4-NP), sous rayonnement UV. Après quatre traitements successifs aux UV, l’amylose–HNT–TiO2 avait éliminé près de 90 % du 4-NP ou du BM.

Date de modification :