A double-blind randomised controlled trial testing the effect of a barley product containing varying amounts and types of fibre on the postprandial glucose response of healthy volunteers.

Ames, N.P., Blewett, H.J., Storsley, J., Thandapilly, S.J., Zahradka, P., et Taylor, C.G. (2015). « A double-blind randomised controlled trial testing the effect of a barley product containing varying amounts and types of fibre on the postprandial glucose response of healthy volunteers. », British Journal of Nutrition, 113(9), p. 1373-1383. doi : 10.1017/S0007114515000367  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La présente étude visait à déterminer si la consommation de tortillas à l’orge ayant différentes compositions en fibres et/ou en amidon avait un effet sur les concentrations postprandiales de glucose, d’insuline, de GPL-1 (glucagon-like peptide-1) ou de peptide YY. Un essai comparatif randomisé mené à double insu a été réalisé avec douze adultes en santé. Chaque participant a consommé une des cinq tortillas à l’orge ou une boisson avec glucose lors des six visites individuelles espacées d’au moins 1 semaine. Les tortillas étaient faites de mélanges de farine d’orge à 100 % produite avec cinq fractions de mouture différentes afin d’obtenir la composition désirée. Tous les traitements fournissaient 50 g de glucides disponibles et ont été conçus pour permettre les comparaisons suivantes : 1) amidon faible en amylose (0 %) vs amidon riche en amylose (42 %) avec une teneur semblable en β-glucane et en fibres insolubles; 2) faible teneur en β-glucane (4·5 g) vs teneur moyenne en β-glucane (7·8 g) vs teneur élevée en β-glucane (11·6 g) avec une teneur semblable en amylose et en fibres insolubles et 3) faible teneur en fibres insolubles (7·4 g) vs teneur élevée en fibres insolubles (19·6 g) avec une teneur semblable en amylose et en β‑glucane. Des échantillons sanguins ont été prélevés à jeun et à de multiples intervalles jusqu’à 180 minutes après la première bouchée/gorgée du produit testé. Les teneurs en amylose et en fibres insolubles n’ont eu aucun effet sur les concentrations postprandiales de glucose et d’insuline, mais les tortillas à teneur élevée en β-glucane ont induit une plus faible réponse glycémique et insulinique que les tortillas à faible teneur en β‑glucane. Chez les tortillas à teneur élevée en fibres insolubles, l’aire sous la courbe était plus grande pour le GPL-1 que chez les tortillas à faible teneur en fibres insolubles, alors que les teneurs en amylose et en β-glucane n’ont entraîné aucun effet. Les résultats indiquent que les méthodes de transformation peuvent servir à maximiser les aliments à base d’orge afin de réduire la réponse glycémique postprandiale et les facteurs pouvant influer sur la sensation de satiété.

Date de modification :