Evaluation of a method estimating real-time individual lysine requirements in two lines of growing-finishing pigs.

Cloutier, L., Pomar, C., Létourneau-Montminy, M.-P., Bernier, J.F., et Pomar, J. (2015). « Evaluation of a method estimating real-time individual lysine requirements in two lines of growing-finishing pigs. », Animal, 9(4), p. 561-568. doi : 10.1017/S1751731114003073  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La mise sur pied d’une alimentation de précision dans les installations de croissance-finition nécessite une estimation précise des besoins nutritionnels des animaux. Les objectifs de la présente étude étaient de valider une méthode d’estimation en temps réel des besoins individuels en lysine (Lys) normalisée digestible dans l’iléon (NDI) des porcs de croissance-finition, et de vérifier la capacité de cette méthode à estimer les besoins en lysine des porcs pour différentes prises alimentaires et profils de croissance. Soixante-quinze porcs d’un croisement terminal et 72, d’un croisement maternel ont été suivis au cours de deux phases expérimentales de 28 jours; leur poids corporel initial était de 25,8 (± 2,5) et 73,3 (± 5,2) kg, respectivement, au début de chacune des phases. Les traitements ont été administrés de façon aléatoire aux animaux de chaque phase, selon un plan factoriel 2 × 4 dans lequel les deux lignées génétiques et quatre concentrations de Lys alimentaire NDI (70 %, 85 %, 100 % et 115 % des besoins estimés par la méthode factorielle élaborée pour une alimentation de précision) étaient les principaux facteurs. Les besoins en Lys de chacun des porcs ont été estimés quotidiennement à l’aide d’une méthode factorielle fondée sur la prise alimentaire, le poids corporel et le profil de gain de poids. Pour les porcs de 25 à 50 kg, les besoins en Lys NDI ont été légèrement sous-estimés, puisque les dépôts protéiques et les gains de poids corporel maximaux ont été obtenus à 115 % des besoins estimés en Lys NDI. Cependant, le meilleur rapport gain pondéral/consommation alimentaire (GP/CA) a été obtenu avec 85 % ou plus des besoins estimés en Lys. Pour les porcs de 70 à 100 kg, la méthode a permis d’estimer adéquatement les besoins individuels des animaux, puisque la performance maximale a été atteinte avec 100 % des besoins estimés en Lys. Les porcs de la lignée terminale ont consommé plus de nourriture (p = 0,04) durant la première phase expérimentale et ont eu tendance à en consommer plus (p = 0,10) que les porcs de la lignée maternelle durant la deuxième phase, mais les deux lignées génétiques ont eu un gain de poids quotidien moyen et des taux de dépôts protéiques semblables durant les deux phases. La méthode factorielle utilisée au cours de l’étude pour estimer les besoins quotidiens individuels en Lys NDI pouvait s’adapter aux petites différences génétiques de prise alimentaire, et nous avons conclu que cette méthode pouvait être utilisée sans ajustement dans les systèmes d’alimentation de précision. La capacité de la méthode à s’adapter à de grandes différences génétiques dans la prise alimentaire et les profils de dépôts protéiques doit toutefois faire l’objet d’études plus approfondies.

Date de modification :