High rates of parasitism of blueberry spanworm (Lepidoptera: Geometridae) by Ichneumonidae and Tachinidae in commercial lowbush blueberry fields.

Cutler, G.C., Gariepy, T.D., De Silva, E.C.A., et Hillier, N.K. (2015). « High rates of parasitism of blueberry spanworm (Lepidoptera: Geometridae) by Ichneumonidae and Tachinidae in commercial lowbush blueberry fields. », Journal of Pest Science, 88(2), p. 219-223. doi : 10.1007/s10340-015-0650-6  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

L’arpenteuse de l’airelle [Itame (Macaria) argillacearia Packard] cause de graves dommages aux feuilles du bleuetier nain (Vaccinium angustifolium Aiton), plante faisant l’objet d’une importante culture dans l’Est du Canada. Durant l’été 2012, nous avons capturé un grand nombre de chenilles de l’arpenteuse de l’airelle dans deux champs de bleuet cultivé, dans le comté de Colchester, en Nouvelle-Écosse. Environ 50 à 60 % des chenilles qui ont été capturées sur le terrain puis maintenues en vie en laboratoire avaient été parasitées et sont mortes. Nous avons identifié les parasitoïdes responsables, d’après les caractères morphologiques et au moyen du séquençage du gène mitochondrial codant la cytochrome oxydase I. La majeure partie des chenilles avaient été parasitées par le Phryxe pecosensis (Diptera: Tachinidae) ainsi que par une guêpe qui pourrait appartenir à une nouvelle espèce du genre Tranosemella ou Tranosema (Hymenoptera: Ichneumonidae). Nos résultats montrent que le taux de parasitisme des larves de l’arpenteuse de l’airelle peut être élevé dans les cultures de bleuetier nain et que la lutte biologique par conservation ou par augmentation pourrait être utile pour la mise au point des futurs programmes de lutte contre cet organisme nuisible.

Date de modification :