Milk production and composition, milk fatty acid profile, and blood composition of dairy cows fed different proportions of whole flaxseed in the first half of lactation.

Petit, H.V. (2015). « Milk production and composition, milk fatty acid profile, and blood composition of dairy cows fed different proportions of whole flaxseed in the first half of lactation. », Animal Feed Science and Technology, 205, p. 23-30. doi : 10.1016/j.anifeedsci.2015.04.009  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons réparti également 32 vaches Holstein qui venaient de vêler en huit groupes pour déterminer les effets de quantités accrues de graines de lin entières (GLE) dans la ration sur la consommation de matière sèche (CMS), la production de lait, sa composition et son profil en acides gras, la concentration de certains métabolites sanguins et le bilan énergétique. Les vaches de chacun des groupes ont reçu une des quatre rations totales mélangées isoénergétiques suivantes pour la lactation : pas de graines de lin entières (0GLE), ou ration avec 50 (50GLE), 100 (100GLE) ou 150 (150GLE) g/kg MS GLE. Les rations ont été offertes à volonté du vêlage jusqu’à la 24e semaine de lactation. Nous avons observé une tendance vers une interaction entre le traitement et le temps pour la CMS, le rendement en lait et le log du nombre de cellules somatiques (p = 0,08, 0 07 et 0,09, respectivement). Sur 24 semaines, les paramètres suivants ont diminué de façon linéaire avec l’augmentation des quantités de GLE dans la ration : moyenne de la CMS, rendement en matières grasses, en protéines et en solides totaux du lait, et proportions d’acides gras à chaînes courte et moyenne dans les matières grasses du lait. Le rendement en lait était semblable avec les différentes rations. Avec l’augmentation de la concentration de GLE dans la ration, les proportions d’acides gras 18:0, cis9-18:1, trans9-18:1, cis9,trans11-18:2, cis9,12,15-18:3 19:0 et 20:0 dans les matières grasses du lait ont augmenté de façon linéaire, tandis que celles des cis9,12-18:2, trans9,12-18:2 et 20:4 ont diminué de façon linéaire. Même si le profil des acides gras du lait a été amélioré, l’administration de plus de 50 g/kg MS GLE a eu des incidences négatives sur le rendement des différentes composantes du lait.

Date de modification :