Effect of an allostatic modulator on stress blood indicators and meat quality of commercial young bulls in Mexico.

Rubio Lozano, M.S., Méndez Medina, R.D., Reyes Mayorga, K., Rubio García, M.E., Ovando, M.A., Ngapo, T.M., et Galindo Maldonado, F.A. (2015). « Effect of an allostatic modulator on stress blood indicators and meat quality of commercial young bulls in Mexico. », Meat Science, 105, p. 63-67. doi : 10.1016/j.meatsci.2015.03.012  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Pour évaluer l’effet d’un modulateur allostatique (MA) sur les indicateurs sanguins du stress et sur les paramètres liés à la qualité de la viande, nous avons enrichi la ration de 80 taureaux non castrés de 18 à 20 mois avec 10 g/jour d’un MA au cours des 30 jours précédant leur abattage. Un groupe de 80 autres taureaux a servi de témoin. Le MA comprenait les substances suivantes : acide ascorbique, acide acétobenzoïque, chlorure de sodium et chlorure de potassium. Des échantillons de sang ont été prélevés à l’abattage et les paramètres suivants ont été mesurés : hématocrite, comptes d’érythrocytes et de leucocytes, concentrations du glucose, du lactate et du cortisol. Chez 20 animaux, la couleur et le pH de la viande ont été mesurés 24 heures après l’abattage, et après 28 jours : la couleur de la viande, la force de cisaillement et la perte à la cuisson. La supplémentation en MA a entraîné une diminution de l’hématocrite, du nombre d’érythrocytes et de la teneur en glucose (p < 0,05), une augmentation des valeurs a* (p < 0,0001) et b* (p < 0,0001) à 24 heures, ainsi qu’une réduction de la valeur b* (p < 0,05) à 28 jours. Le traitement au MA a donc amélioré certains des indicateurs sanguins du stress ainsi que la couleur de la viande : l’utilisation des MA mérite donc d’être étudiée plus à fond.

Date de modification :