Carbon nanotube-cyclodextrin adducts for electrochemical recognition of tartaric acid.

Wang, N., Chang, P.R., Zheng, P., et Ma, X. (2015). « Carbon nanotube-cyclodextrin adducts for electrochemical recognition of tartaric acid. », Diamond and Related Materials, 55(Article number 6391), p. 117-122. doi : 10.1016/j.diamond.2015.03.017  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Puisque la β cyclodextrine est un sélecteur de chiralité et que les nanotubes de carbone sont de bons adsorbants et de bons conducteurs pour le transfert d’électrons, nous avons attaché par lien covalent des molécules de β cyclodextrine sur des nanotubes lors de la réduction de nanotubes de carbone oxydés, avec de l’hydrazine hydrate dans le but de réaliser la reconnaissance électrochimique des énantiomères chiraux. Les assemblages nanotube-cylodextrine se dispersent bien dans l’eau à cause des groupes hydrophyliques de la β cyclodextrine. Nous avons conçu une électrode modifiée, composée d’assemblages nanotube-cylodextrine, de bleu de méthylène et d’une électrode de graphite vitrifié, pour la reconnaissance électrochimique de la chiralité des molécules d’acide tartrique. Puisque la β cyclodextrine maintient de façon sélective l’acide levotartrique (ALT), ce complexe stable inhibe le transfert d’électrons et décroît linéairement le courant redox du bleu de méthylène. Nous avons pu estimer la concentration des acides dextrotartrique et levotartrique dans une solution aqueuse en utilisant la relation linéaire entre la différence du courant redox de crête, ΔI, et la concentration. Nous avons aussi pu calculer le rapport énantiomérique de l’acide levotartrique dans des échantillons d’acide tartrique en déterminant ΔI à l’aide de la relation linéaire : ΔI (μA) = 0,068 × (rapport ALT × 100 %) + 8,2.

Date de modification :