The effect of dystocia on physiological and behavioral characteristics related to vitality and passive transfer of immunoglobulins in newborn holstein calves.

Murray, C.F., Veira, D.M., Nadalin, A.L., Haines, D.M., Jackson, M.L., Pearl, D.L., et Leslie, K.E. (2015). « The effect of dystocia on physiological and behavioral characteristics related to vitality and passive transfer of immunoglobulins in newborn holstein calves. », Canadian Journal of Veterinary Research, 79(2), p. 109-119.

Résumé

La présente étude visait à examiner les effets de la difficulté de vêlage, ou dystocie, sur la vitalité des veaux nouveau-nés ainsi que ses répercussions sur le pH du sang, l’efficacité d’absorption des immunoglobines G (IgG) et le gain de poids. Au total, nous avons surveillé 45 vêlages (N = 48 veaux), et ce, dès l’apparition des membranes fœtales. Nous avons évalué les veaux au premier décubitus sternal (DS), à 2 h et à 24 h, puis au 7e et au 14e jour après leur naissance. Les mesures effectuées comprenaient le délai avant le DS, la température rectale, la respiration et la fréquence cardiaque, l’analyse des gaz sanguins et d’autres mesures du sang, l’action de téter, le délai avant de se mettre en position debout, le transfert passif des IgG et le gain de poids. Nous avons séparé les veaux de leur mère 2 h après leur naissance et les avons nourris d’un substitut de colostrum commercial contenant 180 g d’IgG au moyen d’une sonde œsophagienne. Chez les veaux nés à la suite d’une dystocie, le pH du sang veineux était plus faible, et ils ont pris plus de temps avant de se mettre en DS et d’essayer de se tenir debout que ceux qui sont nés sans aide. La durée du vêlage a influé sur le nombre de personnes nécessaires pour extraire le veau en le tirant et constituait un facteur prédictif significatif du pH au moment du DS. Aucune association n’a été mise en lumière entre le pH au moment du DS et l’efficacité d’absorption des immunoglobines G. Toutefois, nous avons observé une plus faible efficacité d’absorption des immunoglobines G chez les veaux femelles et les veaux qui n’ont pas réussi à se mettre en DS dans les 15 minutes suivant leur naissance. Une durée de vêlage plus longue, le fait que les veaux soient nés au mois de juillet ou d’août au lieu de juin et qu’ils aient passé moins de temps debout au cours de leurs deux premiers jours de vie étaient significativement associés à un gain de poids réduit au jour 14. En conclusion, nous avons déterminé que les facteurs entrant en jeu au moment du vêlage ont une incidence sur la physiologie, la vitalité et le gain de poids subséquent des veaux nouveau nés.

Date de modification :