High rate psychrophilic anaerobic digestion of undiluted dairy cow feces.

Massé, D.I. et Saady, N.M.C. (2015). « High rate psychrophilic anaerobic digestion of undiluted dairy cow feces. », Bioresource Technology, 187, p. 128-135. doi : 10.1016/j.biortech.2015.03.110  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons fait la démonstration d’un processus inédit de digestion anaérobie psychrophile (DAP) (20 °C) à haute vitesse des matières fécales non diluées de vache (11,5 à 13,5 % de solides totaux) à l’aide d’un digesteur en série à alimentation discontinue à longue période de fonctionnement, avec des cycles de traitement (CT) successifs de 21 jours. À des charges organiques de 9,0, 10,0, 11,0 et 12,0 g de DCOT kg−1 inoculum j−1, le rendement spécifique en méthane (RSM) moyen était de 154,0 ± 11,7, 152,1 ± 12,2, 126,0 ± 2,8 et 116,0 ± 6,1 LN de CH4 par kilogramme de SV traités, respectivement. L’élimination des solides volatils était en moyenne de 31,7 ± 3,3 %, 32,2 ± 1,0 %, 27,9 ± 2,2 % et 23,4 ± 0,5 %, respectivement. Le rapport substrat/inoculum (RSI; masse humide) variait de 1,17 ± 0,06 à 1,43 ± 0,05. La concentration des acides gras volatiles dans les digesteurs durant le CT indiquait que l’hydrolyse était l’étape limitante de la réaction. Une DAP à haute vitesse des matières fécales de vache non diluées est possible à une charge organique de 9,0 et 10,0 g de DCOT kg−1 inoculum j−1), avec un CT de 21 jours; une charge organique de 11,0 et 12,0 g de DCOT kg−1 inoculum j−1 est également possible, mais elle exige un plus long CT pour que le RSM soit maintenu.

Date de modification :