Dimethyl tyrosine conjugated peptide prevents oxidative damage and death of triticale and wheat microspores.

Sinha, R.K. et Eudes, F. (2015). « Dimethyl tyrosine conjugated peptide prevents oxidative damage and death of triticale and wheat microspores. », Plant Cell, Tissue and Organ Culture, 122(1), p. 227-237. doi : 10.1007/s11240-015-0763-x  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les dommages fonctionnels causés aux mitochondries et aux chloroplastes par le stress contribuent à la mort cellulaire provoquée par les espèces réactives d’oxygène. Un pourcentage élevé de cellules meurt durant la culture de microspores, ce qui constitue un facteur limitant la production de plantes haploïdes et dihaploïdes. Dans le cadre de la présente étude, nous avons évalué la contribution à l’embryogenèse pollinique des peptides courts conjugués au diméthyltyrosine (DMT). Ces peptides, qui se déplacent vers des cibles subcellulaires et captent les espèces réactives d’oxygène, atténuent les effets du stress oxydatif et jouent un rôle dans la viabilité des microspores et l’embryogenèse. La présence du SS-31 et d’un inhibiteur de caspase-3 (Ac­DEVD-CHO) entraînait une hausse significative du nombre de microspores viables. En outre, dans le cas du triticale, le nombre total de plantes vertes produites a augmenté de 42 % en présence du SS­02 et de 55 % en présence du SS­31. À l’inverse, nous avons observé une diminution des activités analogues à celles de la caspase-3 en présence du SS-31 et de l’Ac-DEVD-CHO ainsi qu’une diminution des espèces réactives d’oxygène intracellulaire en présence du SS-31, ce qui indique que le SS-31 contribue à la diminution de la mort des microspores, en atténuant l’activité des ROS et des activités analogues à celles de la caspase-3. Les résultats de la présente étude viennent appuyer le concept selon lequel les peptides conjugués à un antioxydant pourraient être utiles pour la diminution des espèces réactives d’oxygène dans les cellules végétales.

Date de modification :