A comparison of chemical composition, bioactive components and antioxidant activity of natural and cultured Cordyceps sinensis.

Wang, J., Kan, L., Nie, S-P., Chen, H., Cui, S.W., Phillips, A.O., Phillips, G.O., Li, Y., et Xie, M-Y. (2015). « A comparison of chemical composition, bioactive components and antioxidant activity of natural and cultured Cordyceps sinensis. », Food Science and Technology - LWT, 63(1), p. 2-7. doi : 10.1016/j.lwt.2015.03.109  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Dans le cadre de la présente étude, nous avons évalué la composition chimique et la composition en composés bioactifs de trois échantillons naturels de Cordyceps sinensis et d’un échantillon de mycélium de culture de ce champignon et avons comparé les propriétés antioxydantes de leurs extraits aqueux. Les teneurs en matières grasses brutes et en acides aminés totaux étaient considérablement plus élevées dans l’échantillon de mycélium de culture que dans les autres échantillons. L’acide glutamique était l’acide aminé le plus abondant dans le cas de tous les échantillons; l’arginine était le deuxième acide aminé en importance dans le cas des échantillons naturels, alors que l’échantillon de culture renfermait des quantités élevées d’acide aspartique et de leucine. Les échantillons naturels présentaient des concentrations en minéraux, sauf le Cr, le Mo, le Sn, le V et le Cd, significativement différentes de celles de l’échantillon de culture. La teneur en mannitol des échantillons naturels allait de 9,85 % à 11,51 %, alors que, dans le cas de l’échantillon de culture, elle était significativement moins élevée et équivalait à moins de la moitié de celle des échantillons naturels. À l’inverse, la teneur en polysaccharides était de 10,43 %, la teneur en adénine, de 0,50 mg/g, et la teneur en adénosine, de 2,61 mg/g, dans le cas de l’échantillon de culture, ce qui était considérablement plus élevé que les teneurs mesurées pour les échantillons naturels. Nous n’avons observé aucune différence quant à la teneur en guanosine entre les quatre échantillons. La cordycépine n’a été détectée dans aucun des quatre échantillons. En outre, selon l’évaluation in vitro de l’activité antioxydante, les extraits aqueux issus de l’échantillon de mycélium de culture présentaient une plus forte capacité de neutralisation des radicaux DPPH et des radicaux hydroxyles et un plus fort pouvoir réducteur que ceux issus des échantillons naturels.

Date de modification :