Comparaison des herbicides synthétiques et organiques appliqués en bandes dans la lutte contre les mauvaises herbes chez la carotte (Daucus carota L.).

Main, D., Sanderson, K.R., Fillmore, S.A.E., et Ivany, J.A. (2013). « Comparaison des herbicides synthétiques et organiques appliqués en bandes dans la lutte contre les mauvaises herbes chez la carotte (Daucus carota L.). », Canadian Journal of Plant Science, 93(5), p. 857-861. doi : 10.4141/cjps2013-052  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La nécessité d'un moins grand impact sur l'environnement et l'escalade des coûts de production ont incité de nombreux producteurs de carottes à chercher de nouvelles méthodes pour gérer leurs cultures. Les auteurs ont évalué la mesure dans laquelle l'application d'herbicides en bandes de 30 cm de largeur sur le rang de carottes combinée au binage entre les rangs permettrait de lutter contre les mauvaises herbes. L'application de linuron en bandes de 30 cm de largeur sur le rang et l'application du même herbicide à la volée permettent de lutter efficacement contre les adventices tout en donnant un rendement comparable. L'essence de girofle et l'essence d'agrumes sont légèrement plus efficaces que l'acide acétique et le traitement à la flamme à la fin des semis contre les mauvaises herbes, et engendrent un rendement légèrement supérieur. Cette étude montre qu'on peut lutter de manière acceptable contre les mauvaises herbes sans que le rendement s'en ressente, ou très peu, en appliquant des herbicides synthétiques et organiques en bandes de 30 cm de largeur sur le rang et en recourant au binage entre les rangs. Cette technique de lutte réduit la quantité d'herbicide appliquée de 66% par hectare, comparativement à une application à la volée.

Date de modification :