Carrot cultivar response to foliage side trimming for suppression of Sclerotinia rot.

Sanderson, K.R., Peters, R.D., Monaghan, P., et Fillmore, S.A.E. (2013). « Carrot cultivar response to foliage side trimming for suppression of Sclerotinia rot. », Canadian Journal of Plant Pathology, 35(3), p. 279-287. doi : 10.1080/07060661.2013.816370  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La taille latérale du feuillage ouvre la couverture des carottes offerte par les fanes, ce qui permet une meilleure pénétration de la lumière ainsi qu'une meilleure circulation de l'air. Cela prévient l'accumulation d'humidité et établit des conditions impropres au développement d'agents pathogènes courants de la carotte comme Sclerotinia sclerotiorum (Lib.) de Bary. Cette étude a été menée à la Ferme expérimentale de Harrington d'Agriculture et Agroalimentaire Canada durant les saisons de croissance 2007, 2008 et 2009 afin d’évaluer le rendement des cultivars en fonction de leurs réactions à la taille latérale du feuillage et à la suppression de la pourriture sclérotique de la carotte (PCC). Toutes les parcelles ont été évaluées quant à l'incidence de la maladie lors de la taille et de nouveau lors de la récolte. De même, les carottes ont été entreposées à 10 °C durant trois mois pour évaluer l'incidence de racines infectées. Chez les cultivars, nous avons noté des différences dans le rendement ainsi qu'en ce qui a trait à d'autres paramètres biologiques, y compris la réceptivité à la PCC. Chez tous les cultivars, la taille latérale du feuillage a réduit significativement le rendement total et le rendement de la valeur marchande d'environ 7,5 % et de 9,1 %, respectivement. Aux évaluations de septembre et de la récolte, en général, la taille latérale avait significativement réduit le nombre de pétioles infectés. L'incidence de racines entreposées infectées avait également été significativement réduite par la taille au cours d'une année en particulier. Les stratégies de gestion de la PCC pourraient inclure la sélection de cultivars faiblement réceptifs à la maladie et la taille latérale du feuillage pour en réduire l'incidence chez les cultivars sensibles qui sont cultivés en fonction de propriétés agronomiques particulières.

Date de modification :