Comparison of Airborne Passive and Active L-Band System (PALS) Brightness Temperature Measurements to SMOS Observations During the SMAP Validation Experiment 2012 (SMAPVEX12).

Colliander, A., Jackson, T.J., McNairn, H., Chazanoff, S., Dinardo, S., Latham, B., O'Dwyer, I., Chun, W., Yueh, S., et Njoku, E. (2015). « Comparison of Airborne Passive and Active L-Band System (PALS) Brightness Temperature Measurements to SMOS Observations During the SMAP Validation Experiment 2012 (SMAPVEX12). », IEEE Geoscience and Remote Sensing Letters, 12(4: Article number 6937136), p. 801-805. doi : 10.1109/LGRS.2014.2362889  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Dans la présente lettre, nous montrons que les observations spatiales effectuées par le satellite SMOS de mesure de l’humidité des sols et de la salinité des océans de l’Agence spatiale européenne correspondent étroitement avec les données sur la température de luminance acquises à l’aide du capteur passif-actif en bande L (PALS) au cours de l’expérience de validation du satellite d’analyse active/passive de l’humidité du sol (SMAP) de 2012. L’écart entre les mesures du SMOS et du PALS était inférieur à 5 K et 6 K pour les polarisations verticales et horizontales, respectivement, sur des zones agricoles relativement homogènes. Ces valeurs sont inférieures à la variabilité du SMOS à l’échelle du sous-pixel, déterminée à partir de mesures du PALS. Ce résultat démontrait que les mesures obtenues au cours de l’expérience pouvaient être adaptées aux observations spatiales de la température de luminance, qu’elles sont représentatives des observations du SMAP attendues et qu’elles seront utiles pour l’élaboration d’algorithmes d’estimation de l’humidité du sol pour des missions spatiales.

Date de modification :