Agronomic performance and susceptibility of selected spring wheat lines to fusarium head blight and leaf rust in Eastern Canada.

Chen, D., Hu, X.S., Wang, X., Deschiffart, I., Sparry, H., Xue, A.G., Chen, Y.Y., Langille, L., Dion, Y., McCallum, B.D., Voldeng, H.D., et Khanizadeh, S. (2015). « Agronomic performance and susceptibility of selected spring wheat lines to fusarium head blight and leaf rust in Eastern Canada. », Journal of Food, Agriculture & Environment (JFAE), 13(3&4), p. 86-89.

Résumé

Vingt-six lignées de matériel génétique de blé de printemps (Triticum aestivum L.), dont huit cultivars connus, ont été évaluées en termes de performance agronomique, notamment en ce qui concerne les caractéristiques de rendement et de qualité ainsi que la résistance à la fusariose de l’épi et à la rouille des feuilles, durant les saisons de culture 2012 et 2013, dans l’est du Canada. Six de ces lignées, en l’occurrence FL62R1, ‘Fuzion’, ‘Helios’, ‘Mégantic’, ‘Nass’ et ‘Quantum’, ont été soumises à des essais de dépistage visant uniquement la fusariose de l’épi et la rouille des feuilles, et n’ont pas été évaluées au champ à cause de la non-disponibilité de graines. Le cultivar ‘Morocco’ a été ajouté comme cultivar témoin en raison de sa sensibilité à la rouille des feuilles. Les lignées AW774, AW775 et HY162-HRF ont présenté les rendements les plus élevés, suivies des lignées AW759 et de CRGB-08C.159. Les taux de verse les plus faibles ont été observés chez ACS11614, CM20809 et HY162-HRF. Les lignées AW769, AW759 et AW765, provenant d’un programme d’amélioration de l’Est, ont donné des plantes comptant parmi les plus hautes, alors que les lignées CM20809, ‘AC Carberry’, ACS10604, ACS11614 et ACS12642 ont donné les plantes les plus courtes. La précocité d’épiaison des lignées évaluées variait entre 51,8 jours pour ‘AC Carberry’ et 60,5 jours pour AW765. La lignée la plus touchée par la fusariose de l’épi était ‘Quantum’, suivie de CM20809 et de HY162-HRF. La lignée FL62R1 était la plus résistante, étant celle ayant montré le moins de symptômes de la maladie et la teneur la plus faible du grain en désoxynivalénol, suivie de la lignée AW765. Une corrélation négative a également été observée entre la hauteur et la fusariose de l’épi (­0,69) et le désoxynivalénol. Le cultivar témoin sensible ‘Morocco’ s’est montré modérément sensible à très sensible aux cinq races de rouille des feuilles, tandis que les lignées ‘AC Carberry’, ACS10604, ACS11614 et CM9019 ont présenté la plus forte résistance à toutes les races.

Date de modification :