Colonization of Clonostachys rosea on soybean root grown in media inoculated with Fusarium graminearum.

Pan, F.J., Xue, A.G., McLaughlin, N.B., Li, S.X., Xu, Y.L., Zhao, D., et Qu, H.X. (2013). « Colonization of Clonostachys rosea on soybean root grown in media inoculated with Fusarium graminearum. », Acta Agriculturae Scandinavica, Section B - Plant & Soil Science, 63(6), p. 564-569. doi : 10.1080/09064710.2013.816768  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La pourriture fusarienne du soja, causée par le Fusarium graminearum, est une grave maladie au Canada. Il a été rapporté que le Clonostachys rosea peut protéger plusieurs plantes cultivées contre les agents phytopathogènes. La présente étude visait à déterminer si la souche ACM 941 du C. rosea pouvait coloniser les racines des plantes de soja cultivées dans un milieu de culture ensemencé avec le F. graminearum et à évaluer la répartition du C. rosea à différentes profondeurs. L’étude comportait trois traitements : traitement témoin (CK) comprenant des semences normales et ne comprenant aucun champignon ajouté; semences auxquelles on a inoculé la souche ACM 941 (ACM); semences auxquelles on a inoculé la souche ACM 941 et milieu de croissance ensemencé avec le F. graminearum (ACM +Fg). Selon nos résultats, le nombre d’unités formatrices de colonies (UFC) de la souche ACM 941 sur la racine principale et les racines secondaires était plus faible dans la couche de 8 à 13 cm de profondeur du sol que dans les couches de 0 à 3 cm et de 3 à 8 cm. La souche ACM 941 a été détectée sur les racines à partir de la troisième journée suivant le semis, et le nombre d’UFC est demeuré élevé durant la majeure partie de la période de croissance du soja. La présence du F. graminearum dans le milieu de culture n’a eu aucune incidence sur le nombre de UFC de la souche ACM 941. La souche ACM 941 a rapidement colonisé les racines des plantes de soja, et la présence du F. graminearum n’a eu aucun effet sur ces plantes, ce qui laisse supposer que l’ACM 941 peut opposer une compétition efficace au F. graminearum et pourrait constituer un agent de lutte biologique efficace pour protéger les cultures de soja contre la pourriture fusarienne.

Date de modification :