Langmuir equation modifications to describe phosphorus sorption in soils of Ontario, Canada.

Wang, Y.T., O'Halloran, I.P., Zhang, T.Q., Hu, Q.C., et Tan, C.S. (2014). « Langmuir equation modifications to describe phosphorus sorption in soils of Ontario, Canada. », Soil Science, 179(12), p. 536-546. doi : 10.1097/SS.0000000000000100  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Diverses modifications de l’équation de Langmuir ont été mises au point pour décrire les réactions de sorption du phosphore (P) dans les sols à des fins agronomiques ou environnementales. Toutefois, il existe peu de comparaisons des paramètres de sorption estimés ou de la qualité de l’ajustement de ces différents modèles. Notre étude visait à combler cette lacune. Nous avons mené des expériences de sorption sur 60 sols agricoles représentatifs de l’Ontario (Canada). Nous avons utilisé cinq modifications de l’équation de Langmuir axées sur quatre différentes méthodes d’estimation de la concentration initiale de P sorbé (Q0) dans le sol par des moyens mathématiques ou par l’utilisation de la concentration de P extractible par la méthode d’Olsen (P Olsen) comme mesure directe de la Q0. D’après l’erreur quadratique moyenne résiduelle, l’ajustement était meilleur pour la plupart des sols pour les équations où la Q0 est estimée à partir des données sur la sorption du P plutôt que pour celles où le P Olsen est utilisé comme mesure de la Q0. Aucune différence dans la capacité maximale de sorption de P (Qmax) n’a été trouvée entre les quatre modifications de l’équation dans lesquelles la Q0 était estimée à partir des données de sorption, tandis que les valeurs de la Qmax obtenues pour l’équation dans laquelle le P Olsen était utilisé comme mesure de la Q0 étaient significativement différentes pour certains sols. La force de sorption du P (k), le Q0 et la concentration de P à l’équilibre dans la solution à sorption nette nulle (Ce) ont présenté des différences significatives entre les équations. Pour chaque paramètre de sorption de P, nous avons mis en évidence des relations linéaires significatives entre les cinq équations de Langmuir. Si les valeurs Q0 et Ce doivent être déterminées en plus de Qmax et de k, il est préférable d’utiliser l’équation de Langmuir modifiée qui comprend l’estimation linéaire du paramètre Ce pourvu que les concentrations de P à l’équilibre soient suffisamment faibles.

Date de modification :