Psychrophilic Dry Anaerobic Digestion of Cow Feces and Wheat Straw: Feasibility Studies.

Massé, D.I., Saady, N.M.C., Gilbert, Y., et les autres (2015). « Psychrophilic Dry Anaerobic Digestion of Cow Feces and Wheat Straw: Feasibility Studies. », Biomass and Bioenergy, 77, p. 1-8. doi : 10.1016/j.biombioe.2015.03.017  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Cet article traite d’un processus inédit de digestion anaérobie sèche psychrophile des matières fécales de vache (fèces) et de paille de blé (PB). Nous avons évalué trois stratégies d’alimentation (PB, fèces, et fèces avec PB) de pseudodigesteurs en série à alimentation discontinue durant trois cycles successifs, avec un temps de rétention hydraulique d’environ 21 jours. Au cours des trois derniers cycles successifs, le rendement spécifique moyen en méthane par rapport aux solides volatils (SV) ajoutés a été de 129 ± 17 L kg−1 (PB seulement), 164 ± 23 L kg−1 (fumier seulement, 10 à 11 % de ST) et 152 ± 6 L kg−1 (mélange de fumier et de PB, 16 % de ST). Le taux moyen de production de méthane par rapport aux SV ajoutés a été de 3,5 ± 1,5 L kg−1 j−1, 3,6 ± 1,3 L kg−1 j−1 et 4,1 ± 0,4 L kg−1 j−1 pour les trois stratégies d’alimentation respectives, respectivement. Les cycles successifs ont révélé que la digestion anaérobie psychrophile du contenu à haute teneur en solides des matières fécales de vache et de paille de blé est un processus reproductible, pratique et aussi efficace que la digestion anaérobie sèche mésophile, pourvu qu’un inoculum adapté soit développé et maintenu.

Date de modification :