Impact of Organic Loading Rate on Psychrophilic Anaerobic Digestion of Solid Dairy Manure.

Saady, N.M.C. et Massé, D.I. (2015). « Impact of Organic Loading Rate on Psychrophilic Anaerobic Digestion of Solid Dairy Manure. », Energies, 8(3), p. 1990-2007. doi : 10.3390/en8031990  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

L’augmentation de la charge en solides totaux dans un digesteur anaérobie améliore la rentabilité du processus et diminue le volume de l’effluent liquide de la digestion anaérobie. L’objectif de cette étude était d’élaborer une nouvelle technologie de digestion anaérobie psychrophile (20 °C) pour traiter les matières fécales non diluées des vaches (solides totaux 11 % à 16 %). Deux ensembles identiques de digesteurs en série à alimentation discontinue à l’échelle du laboratoire ont été exploités à des taux de chargement organique (TCO) de 6,0 à 8,0 g de demande chimique totale en oxygène (DCTO) kg–1 inoculum jour–1 (j–1) durant 210 jours. Les résultats ont démontré que le processus est réalisable avec un cycle de traitement de 21 jours; c’est cependant la qualité des matières fécales, plutôt que le TCO, qui a eu une influence directe sur le rendement spécifique en méthane (RSM). Le RSM variait entre 124,5 ± 1,4 et 227,9 ± 4,8 litres normalisés (LN) de CH4 kg–1 de SV ajouté j–1. Le rapport de masse entre le substrat et l’inoculum (RSI) était de 0,63 ± 0,05, 0,90 ± 0,09 et 1,06 ± 0,07 aux TCO de 6,0, 7,0 et 8,0 g de DCTO kg–1 inoculum j–1, respectivement. Aucune accumulation d’acides gras volatils (AGV) n’a été observée, ce qui indique que l’hydrolyse était l’étape limitant la vitesse de digestion et que les AGV ont été dégradés immédiatement. L’uniformité du rendement des digesteurs en termes de RSM, de concentration d’AGV à la fin du cycle de traitement, de stabilité du pH et de réduction des solides volatiles indique un processus stable et reproductible durant toute l’opération.

Date de modification :