Le blé dur AAC Marchwell.

Singh, A.K., Clarke, J.M., Knox, R.E., DePauw, R.M., Wise, I.L., Thomas, J.B., McCaig, T.N., Cuthbert, R.D., Clarke, F.R., et Fernandez, M.R. (2015). « Le blé dur AAC Marchwell. », Canadian Journal of Plant Science, 95(1), p. 189-195. doi : 10.4141/cjps-2014-223  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

AAC Marchwell est une variété de blé dur [Triticum turgidum L. sous-esp. durum (Desf.) Husn.] acclimatée à la zone des Prairies canadiennes consacrée à cette culture. Ce cultivar est le premier génotype de blé dur doté du gène Sm1 codant la résistance par antibiose à la cécidomyie orangée du blé [Sitodiplosis mosellana (Gehin)]. Il se caractérise par un rendement grainier élevé, une forte concentration de protéines dans le grain, une abondante pigmentation jaune, un fort poids spécifique et une faible teneur en cadmium dans le grain. La robustesse de la paille, la hauteur du plant et le nombre de jours jusqu’à maturité d'AAC Marchwell sont semblables à ceux de Strongfield. AAC Marchwell résiste à la rouille des feuilles et de la tige, à la rouille jaune, à la carie, au charbon nu et au piétin. La qualité finale d'AAC Marchwell permet de classer le cultivar avec les blés durs ambrés de l'Ouest.

Date de modification :