Beneficial roles of dietary oleum cinnamomi in alleviating intestinal injury.

Wang, L., Hou, Y.Q., Yi, D., Ding, B.-Y., Zhao, D., Wang, Z., Zhu, H.-L., Liu, Y.L., Gong, J., Assaad, H., et Wu, G.-M. (2015). « Beneficial roles of dietary oleum cinnamomi in alleviating intestinal injury. », Frontiers in Bioscience (Landmark Ed), 20(5), p. 814-828. doi : 10.2741/4339  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La cannelle est une épice traditionnelle utilisée pour traiter de nombreuses maladies. Les composés chimiques les plus importants de l’huile essentielle sont le cinnamaldéhyde et l’eugénol. L’Oleum cinnamomi (OCM, huile de cannelle) est de plus en plus utilisé comme additif alimentaire dans la ration des animaux. Les bienfaits de l’OCM dans la protection des tissus contre l’inflammation et les lésions causées par des agents endogènes et exogènes (tels que le peroxyde d’hydrogène et le lipopolysaccharide [LPS]) peuvent être la conséquence, en partie, de l’action de l’OCM sur la régulation du métabolisme des acides aminés dans les cellules favorisant la synthèse du glutathion (important antioxydant de faible poids moléculaire) à partir de la cystéine, de la glycine et du glutamate. En appui à cette notion, les résultats d’études récentes montrent que l’ajout d’OCM (50 mg/kg de ration) à une ration à base de tourteau de maïs et de soja qui a été donnée à des porcelets sevrés de 21 jours accroît la capacité intestinale antioxydante et réduit la fréquence de la diarrhée. De plus, l’apport alimentaire d’OCM atténue la dysfonction de la barrière des muqueuses induite par le LPS ainsi que les lésions des muqueuses dans l’intestin grêle. L’OCM est une substance très prometteuse pour ce qui est de la protection de l’intestin contre les lésions dans des conditions d’inflammation, d’infection et de stress oxydatif.

Date de modification :