Effect of polymer seed coating and seed dressing with pesticides on seed quality and storability of hybrid cucumber.

Keawkham, T., Siri, B., et Hynes, R.K. (2014). « Effect of polymer seed coating and seed dressing with pesticides on seed quality and storability of hybrid cucumber. », Australian Journal of Crop Science, 8(10), p. 1415-1420.

Résumé

La présente étude visait à comparer, chez le concombre hybride, le taux et l’indice de germination des semences pelliculées avec un polymère (hydroxypropylméthylcellulose) et simplement traitées avec les pesticides métalaxyl et imidaclopride. Le pelliculage des semences a été effectué avec le polymère seul, avec le polymère et le métalaxyl à 1X et à 2X la dose figurant sur l’étiquette du produit, avec le polymère et l’imidaclopride à 1X et à 2X la dose figurant sur l’étiquette du produit, et avec le polymère ainsi que le métalaxyl et l’imidaclopride à 1X la dose figurant sur l’étiquette des produits. Le traitement sans pelliculage a été fait sur le même modèle, mais le traitement associant les deux pesticides a été omis. Les essais de germination ont été menés dans des conditions de laboratoire (25 degrés Celsius) et de serre (35 degrés Celsius) immédiatement après le traitement, après un vieillissement accéléré des semences (42 degrés Celsius à environ 100 % d’HR) et après un entreposage dans des conditions contrôlées (15 degrés Celsius et 40 % d’HR) et des conditions ambiantes (25 degrés Celsius et 75 % d’HR). Il n’y avait pas de différence statistiquement significative entre les taux de germination des semences dans le cas des essais réalisés immédiatement après le traitement (p = 0,05), les taux étant situés entre 85 % et 95 % en laboratoire et en serre. Les essais réalisés après le vieillissement accéléré des semences ont révélé certaines différences statistiquement significatives du taux de germination selon les traitements; il n’y avait toutefois pas de différence marquée entre le pelliculage des semences au polymère et leur simple traitement au moyen de pesticides. Il n’y avait pas de différence statistiquement significative du taux de germination entre les semences pelliculées au polymère, simplement traitées au pesticide ou non traitées après un entreposage de 8 mois dans des conditions contrôlées. En revanche, le taux de germination des semences pelliculées au polymère et entreposées dans des conditions ambiantes pendant 8 mois a diminué de 58 % en laboratoire et de 46 % en serre, alors que la diminution était de l’ordre de 13 % en laboratoire et de 11 % en serre dans le cas des semences simplement traitées au pesticide. La présente étude révèle que le pelliculage des semences de concombre hybride avec un polymère est incompatible avec la viabilité des semences après un entreposage à 25 degrés Celsius et à 75 % d’HR.

Date de modification :