Reverse micellar extraction of lectin from black turtle bean (Phaseolus vulgaris): Optimization of extraction conditions by response surface methodology.

He, S.-D., Shi, J., Walid, E., Zhang, H.W., Ma, Y., et Xue, S.J. (2015). « Reverse micellar extraction of lectin from black turtle bean (Phaseolus vulgaris): Optimization of extraction conditions by response surface methodology. », Food Chemistry, 166, p. 93-100. doi : 10.1016/j.foodchem.2014.05.156  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

De la lectine a été extraite de petits haricots noirs (Phaseolus vulgaris), puis purifiée par extraction micellaire inverse (EMI). La méthodologie de surface de réponse (MSR) a été utilisée pour optimiser les paramètres de traitement pour l’extraction directe et l’extraction inverse. Nous avons utilisé l’analyse de l’activité hémagglutinante, l’électrophorèse sur gel de polyacrylamide avec SDS, la CLHP-PI et des techniques d’IRTF pour caractériser la lectine. Les conditions optimales d’extraction ont été déterminées comme étant les suivantes : NaCl 77,59 mM, pH 5,65, bis(2 éthylhexyl)sulfosuccinate de sodium (AOT) 127,44 mM pour l’extraction directe; KCl 592,97 mM, pH 8,01 pour l’extraction inverse. Le rendement était de 63,21 ± 2,35 mg de protéines/g farine de haricot avec un facteur de purification de 8,81 ± 0,17. L’efficacité de l’EMI a été confirmée par électrophorèse sur polyacrylamide avec SDS et par CLHP-PI–PAGE. L’analyse par IRTF a montré qu’il n’y avait pas de modification significative de la structure des protéines secondaire. La comparaison avec des méthodes chromatographiques classiques a confirmé que la méthode d’EMI pourrait être utilisée pour la purification de la lectine de l’extrait brut.

Date de modification :