Dose-response of supplementing marine algae (Schizochytrium sp.) on production performance, fatty acid profiles and wool parameters of growing lambs.

Meale, S.J., Chaves, A.V., He, M.L., et McAllister, T.A. (2014). « Dose-response of supplementing marine algae (Schizochytrium sp.) on production performance, fatty acid profiles and wool parameters of growing lambs. », Journal of Animal Science, 92, p. 2202-2213. doi : 10.2527/jas.2013-7024  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les microalgues sont la première source d’acide docosahexaénoïque (ADH; 22:6n-3) dans la chaîne alimentaire marine, et leur inclusion dans des aliments pour animaux d’élevage est considérée comme un moyen d’augmenter la concentration d’ADH dans les aliments d’origine animale. Notre étude visait donc à examiner les effets de l’ajout de tourteau d’algues (Schizochytrium spp.) à teneur élevée en ADH (ADH-G) aux rations d’agneaux Arcott canadiens sur la croissance, les caractéristiques de la carcasse, la production de laine et le profil des acides gras (AG) dans les tissus adipeux sous-cutanés (TAS) et périrénaux (TAP), de même que dans le muscle de la hampe (MH). Quarante-quatre agneaux ont été répartis au hasard entre les groupes de traitement suivants : ration de finition à base d’orge granulée avec un supplément d’ADH-G à raison de 0, 1, 2, ou 3 % MS en remplacement de l’huile de lin et du grain d’orge. La quantité d’aliments distribués et les refus ont été consignés chaque jour. Les agneaux ont été pesés chaque semaine et abattus lorsque leur poids vif ≥ 45 kg. Lors de l’abattage, les caractéristiques de la carcasse, le pH ruminal et le poids du foie ont été notés. Pour mesurer le rendement en laine, nous avons tondu des zones de 100 cm2 délimitées au milieu du flanc au jour 0 et la veille de l’abattage (jour 105 ou 140). Nous avons utilisé des bandes colorées pour mesurer la croissance de la laine, le diamètre des fibres et la longueur des mèches. Nous avons analysé le profil des acides gras des échantillons de tissu adipeux et de muscle de la hampe prélevés à l’abattage. Les données ont été analysées avec la méthode mixte du logiciel SAS et les contrastes orthogonaux ont été vérifiés pour les réponses linéaire, quadratique ou cubique à des concentrations croissantes d’ADH-G. La consommation quotidienne de matière sèche, le gain de poids quotidien moyen et l’indice de consommation étaient similaires, tout comme la qualité de la laine et le rendement en laine (p > 0,05). En général, l’augmentation de la concentration d’ADH-G n’avait pas d’incidence sur les caractéristiques de la carcasse (p > 0,05), sauf en ce qui a trait à l’épaisseur (mm) de la paroi corporelle, pour laquelle nous avons observé une réponse quadratique (p = 0,01) à l’augmentation de la concentration d’ADH-G. La concentration d’acide éicosapentaénoïque (AEP; 20:5n-6; mg/100 g tissu frais) a augmenté de façon linéaire (p < 0,001) avec la concentration d’ADH-G dans les deux tissus adipeux, et nous avons constaté une réponse quadratique (p = 0,05) de l’AEP dans le muscle de la hampe. De même, la concentration d’ADH (mg/100 g tissu frais) a augmenté de façon linéaire (p < 0,01) avec la concentration d’ADH-G dans tous les types de tissus (p < 0,001). L’ajout d’ADH-G a aussi entraîné une diminution (p < 0,001) du rapport n-6:n-3 dans tous les tissus. Aucun effet (p ≥ 0,05) n’a été observé sur les AG polyinsaturés (AGPI) ou les AG saturés (AGS) dans les trois (3) tissus examinés, ni aucune réponse (p ≥ 0,10) dans le rapport AGS:AGPI du muscle de la hampe ou des tissus adipeux sous-cutanés. Cependant, nous avons constaté une diminution linéaire (p = 0,01) du rapport AGS:AGPI dans le tissu adipeux périrénal avec l’augmentation de l’ADH-G. Ces résultats montrent que l’on peut ajouter jusqu’à 3 % MS d’ADH-G à la ration des agneaux en croissance pour améliorer les caractéristiques de la carcasse ainsi que le profil des AG du tissu adipeux et des muscles.

Date de modification :