Comparing physical, chemical, and cold stratification methods for alleviating dormancy of giant ragweed (Ambrosia trifida) seeds

Page, E.R. et Nurse, R.E. (2015). « Comparing physical, chemical, and cold stratification methods for alleviating dormancy of giant ragweed (Ambrosia trifida) seeds », Weed Technology, 29(2), p. 311-317. doi : 10.1614/WT-D-14-00061.1  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La grande herbe à poux est une mauvaise herbe de plus en plus répandue dans les terres arables de nombreuses régions de l’Amérique du Nord. Elle est maintenant commune dans les systèmes de culture en rangs, ce qui peut s’expliquer par des dates d’ensemencement plus hâtives, le travail réduit du sol et l’acquisition d’une résistance aux herbicides des groupes 2 et 9. La multiplication des semis de grande herbe à poux à des fins expérimentales est un long processus, car la levée de la dormance primaire des graines exige souvent jusqu’à 90°jours de stratification. La présente étude visait à évaluer des méthodes de levée de dormance physiques, chimiques et par stratification froide et à réduire la durée de la période de stratification froide requise chez la grande herbe à poux. Selon les résultats obtenus, la méthode de levée de dormance la plus efficace pour les graines de grande herbe à poux consiste à exciser l’embryon des structures qui le recouvrent. Avec cette méthode, 96°% des graines viables ont germé sans stratification. En revanche, dans le cas des graines non traitées, il a fallu une période de stratification d’au moins 6°semaines pour lever la dormance chez une proportion similaire de la population. Bien que l’excision des embryons exige du temps et des efforts, le temps économisé sur la stratification en fait une méthode intéressante pour la multiplication des semis de grande herbe à poux.

Date de modification :