Characterization of Melanoplus sanguinipes oviposition stimulating protein expression and re-examination of its potential role in stimulating oviposition.

Sieminska, E.A., Andres, J.A., Todd, C.D., et Erlandson, M.A. (2015). « Characterization of Melanoplus sanguinipes oviposition stimulating protein expression and re-examination of its potential role in stimulating oviposition. », Journal of Insect Physiology, 73, p. 37-46. doi : 10.1016/j.jinsphys.2015.01.003  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons caractérisé la protéine qui stimule la ponte chez Melanoplussanguinipes (MsOSP) et examiné son rôle dans la stimulation de la ponte chez les femelles vierges. Nous avons identifié une séquence d’ARNm de 967 nucléotides présentant une certaine homologie avec les données de séquence des acides aminés de l’extrémité N-terminale connues pour MsOSP dans une banque de séquences d’ARN issue d’un pool d’ARNm du long tube hyalin (LTH) du complexe glandulaire accessoire des mâles. Le transcrit comprenait un cadre de lecture ouvert putatif de 729 nucléotides codant les 242 acides aminés de la protéine MsOSP putative; il s’agit du transcrit ayant la deuxième plus grande abondance de la banque. Le transcrit MsOSP n’a été détecté que dans le tissu du LTH des mâles adultes et son abondance augmentait avec le temps, jusqu’au 7ejour après l’éclosion. L’analyse par transfert de Western avec un anticorps anti-MsOSP a révélé de grandes quantités de protéines MsOSP dans les sécrétions de la lumière des LTH chez les mâles vierges et, à un degré moindre, une association avec l’édéage et le conduit éjaculateur. La MsOSP était la composante protéique principale du spermatophore que le mâle transfère à la femelle pendant la copulation. Cependant, seules de faibles quantités de MsOSP ont pu être détectées dans la bourse, la spermathèque et l’oviducte des femelles. L’injection de protéines de la lumière du LTH dans l’hémocèle de femelles vierges adultes a stimulé la ponte chez environ 65 % d’entre elles. Une tendance similaire, mais non significative, a aussi été observée lors de l’injection de protéine MsOSP recombinée, et l’injection de protéine LTH immunoprécipitée avec des anticorps anti-MsOSP n’a pas stimulé la ponte chez les femelles adultes vierges. Malgré que nous ayons démontré que l’injection de protéine MsOSP dérivée du LTH dans l’hémocèle stimule la ponte chez les femelles vierges adultes, le mode d’action de la MsOSP dans ce processus reste à déterminer. La MsOSP ne peut pas être détectée dans les tissus autres que la bourse, la spermathèque et l’oviducte des criquets femelles, et il faut injecter des quantités relativement élevées de MsOSP pour stimuler la ponte.

Date de modification :