Weed management in kidney bean with tankmixes of s-metolachlor, imazethapyr and linuron.

Soltani, N., Nurse, R.E., et Sikkema, P.H. (2014). « Weed management in kidney bean with tankmixes of s-metolachlor, imazethapyr and linuron. », Agricultural Sciences, 5(7), p. 611-617.

Résumé

Nous avons réalisé des essais au champ dans diverses localités de l’Ontario de 2011 à 2013 afin d’évaluer l’efficacité du S-métolachlore, de l’imazéthapyr et du linuron appliqués en prélevée (PRE) seulement et en mélanges en cuve pour lutter contre les mauvaises herbes des cultures de haricot commun. Les herbicides S-métolachlore, imazéthapyr, linuron, S-métolachlore + imazéthapyr, S­métolachlore + linuron et S­métolachlore + imazéthapyr + linuron appliqués en PRE aux doses évaluées ont causé des dommages ne dépassant pas 3 % dans les cultures de haricot commun. Le S-métolachlore a permis de supprimer l’amarante à racine rouge dans une proportion de 87 % - 91 %, le chénopode blanc dans une proportion de 46 % - 55 %, et la sétaire verte dans une proportion de 96 % - 97 %. L’imazéthapyr a permis de supprimer l’amarante à racine rouge dans une proportion de 93 % - 96 %, le chénopode blanc dans une proportion de 96 % - 99 %, et la sétaire verte dans une proportion de 86 % - 93 %. Le linuron a permis de supprimer le chénopode blanc dans une proportion de 82 % - 98 %, l’amarante à racine rouge dans une proportion de 82 % - 99 %, et la sétaire verte dans une proportion de 55 % - 85 %. Les mélanges en cuve de S-métolachlore plus imazéthapyr, de S-métolachlore plus linuron et de S-métolachlore plus imazéthapyr plus linuron ont permis de supprimer le chénopode blanc, l’amarante à racine rouge et la sétaire verte dans une proportion de 92 % - 100 %. De façon générale, les rendements en haricot reflétaient le degré de suppression des mauvaises herbes. Selon ces résultats, les mélanges en cuve de S-métolachlore plus imazéthapyr, de S-métolachlore plus linuron et de S-métolachlore plus imazéthapyr plus linuron offrent tous une marge de sécurité adéquate pour les cultures et un excellent moyen de lutte contre l’amarante à racine rouge, le chénopode blanc et la sétaire verte.

Date de modification :