Effets de la dureté de l'eau, de la durée du stockage des solutions à pulvériser et du sulfate d'ammonium sur l'efficacité du glyphosate et sur le rendement du maïs résistante cet herbicide.

Mahoney, K.J., Nurse, R.E., et Sikkema, P.H. (2014). « Effets de la dureté de l'eau, de la durée du stockage des solutions à pulvériser et du sulfate d'ammonium sur l'efficacité du glyphosate et sur le rendement du maïs résistante cet herbicide. », Canadian Journal of Plant Science, 94(8), p. 1401-1405. doi : 10.4141/cjps-2014-131  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

L'incidence du sulfate d'ammonium (SA) sur l'application de glyphosate à taux réduit est bien connue, cependant il est rare que les agriculteurs appliquent pareil taux. Des études réalisées en 2011 et 2012 ont permis de préciser les effets du SA et de l'eau dure sur le glyphosate appliqué au taux usuel en agriculture. Les chercheurs ont mélangé du SA (0 ou 2,5 L par hectare) et du glyphosate (900g de matière active par hectare) à de l'eau distillée ou à de l'eau dure. Dans l'eau distillée ou dure, le mélange de glyphosate et de SA n'a habituellement aucun effet sur la biomasse aérienne ni sur la densité de peuplement de l'abutilon, de l'amaranthe, de la petite herbe à poux, du chénopode blanc et de la digitaire sanguine, huit semaines après le traitement. Toutefois, on note une diminution de la biomasse de l'abutilon après addition de SA au glyphosate. Comparativement à la parcelle témoin non désherbée, le mélange de glyphosate et de SA réduit la biomasse de l'abutilon de 93%, les traitements sans SA la diminuant de 77%. Il restait 4,8 plants de chénopode blanc par mètre carré après application de glyphosate dans de l'eau distillée, contre 7,8 après application de glyphosate dans de l'eau dure. En ce qui concerne le rendement du maïs, les chercheurs ont décelé une interaction entre le SA et la dureté de l'eau. Néanmoins, ils n'ont relevé aucune variation entre les différents traitements, et l'addition de SA au glyphosate n'affecte pas le rendement. Par conséquent, on devrait s'interroger sur l'utilité de préconiser l'ajout de SA aux pulvérisations de glyphosate, surtout quand on respecte le taux d'application indiqué sur l’étiquette.

Date de modification :