Integration of multi-disciplinary geospatial data for delineating agroecosystem uniform management zones.

Liu, H.J., Huffman, E.C., Liu, J., Li, Z., Daneshfar, B., et Zhang, X.L. (2015). « Integration of multi-disciplinary geospatial data for delineating agroecosystem uniform management zones. », Environmental Monitoring and Assessment, 187(1: 4102). doi : 10.1007/s10661-014-4102-1  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Il est important de comprendre les écosystèmes agricoles et les interactions complexes qu’il y a entre ces écosystèmes et l’environnement pour améliorer la durabilité de l’agriculture et protéger l’environnement. Le développement des connaissances requises nécessite des approches qui intègrent les données géospatiales de sources multiples et les relations interdisciplinaires à différentes échelles spatiales. Pour identifier et délimiter les unités de paysage qui représentent des propriétés biophysiques et des fonctions éco-environnementales relativement homogènes à différentes échelles, nous proposons un système hiérarchique de zones de gestion uniformes (ZGU). La hiérarchie des ZGU comprend sept niveaux d’unités à différentes échelles spatiales, notamment le lieu comme tel, le champ, la localité, la région, le pays, le continent et la Terre. Jusqu’à maintenant, peu d’études ont porté sur l’identification des deux unités au centre de la hiérarchie, c’est-à-dire les ZGU locales (ZGUL) et les ZGU régionales (ZGUR), ce qui explique pourquoi de vraies études éco-environnementales n’ont pas pu être faites à toutes les échelles. Nous présentons ici une méthodologie pour délimiter les unités spatiales ZGUL et ZGUR à l’aide des données sur la couverture des terres, sur les sols, ainsi que les données de télédétection. Nous avons défini et appliqué une série de critères pour évaluer l’homogénéité à l’intérieur des zones et la séparation entre les zones délimitées. Cette approche a été appliquée à une région agricole et à une région forestière du sud-est de l’Ontario, au Canada, et la méthodologie s’est révélée objective, souple et utilisable avec les données spatiales habituellement disponibles. La délimitation hiérarchique des ZGU peut servir dans l’organisation de la structure spatiale des paysages agricoles, elle peut aider à mieux comprendre les relations spatiales entre les pratiques culturales et les ressources naturelles et peut contribuer à cibler des endroits où appliquer des modèles environnementaux précis et des interventions politiques spécifiques des lieux.

Date de modification :