Effect of milk enriched with conjugated linoleic acid and digested in a simulator (TIM-1) on the viability of probiotic bacteria.

Jedidi, H., Champagne, C.P., Raymond, Y., Farnworth, E.R., Van Calsteren, M.-R., Chouinard, P.Y., et Fliss, I. (2014). « Effect of milk enriched with conjugated linoleic acid and digested in a simulator (TIM-1) on the viability of probiotic bacteria. », International Dairy Journal, 37(1), p. 20-25. doi : 10.1016/j.idairyj.2014.02.006  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons étudié l’effet des acides gras sur la croissance des lactobacilles et des bifidobactéries pour mieux comprendre les bienfaits de l’acide linoléique conjugué (ALC) et des probiotiques. Nous avons enrichi du lait avec de l’ALC en ajoutant 4 % d’huile de carthame à la ration des vaches, en émulsionnant de l’ALC synthétique sous forme d’acides gras libres ou de l’ALC sous forme de triacylglycérol. Nous avons ensuite ajusté la teneur en matières grasses à 1,0 % ou à 3,25 % et procédé à la digestion dans un simulateur de tube digestif. Les teneurs en acides gras résiduels des échantillons de lait présentant une teneur initiale en matières grasses de 1,0 % et de 3,25 % étaient significativement différentes après 6 h de digestion. Le lait enrichi d’ALC synthétique et ajusté à 1,0 % de matières grasses a semblé fournir un produit de digestion qui a permis la croissance tant de Lactobacillus rhamnosus R0011 que de Lb. rhamnosus LGG; l’ajustement à 3,25 % de matières grasses a légèrement réduit la viabilité de la souche LGG. La digestion du lait à 3,25 % de matières grasses a semblé donner un mélange d’acides gras résiduels qui pourrait être légèrement bactéricide ou simplement bactériostatique.

Date de modification :