La fréquence des assolements de canola influe sur le rendement de la culture et sur les ravageurs qui s’y associent.

Harker, K.N., Yu, A.Z., O'Donovan, J.T., Turkington, T.K., Blackshaw, R.E., Lupwayi, N.Z., Smith, E.G., Johnson, E.N., Gan, Y.T., Kutcher, H.R., Dosdall, L.M., Peng, G. (2015). « La fréquence des assolements de canola influe sur le rendement de la culture et sur les ravageurs qui s’y associent. », Canadian Journal of Plant Science, 95(1), p. 9-20. doi : 10.4141/cjps-2014-289  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La production de canola (Brassica napus L.) n’a cessé d’augmenter dans l’Ouest canadien. Les auteurs se sont intéressés aux conséquences de la fréquence des assolements de canola sur le rendement grainier de cette culture, sur sa qualité et sur les ravageurs qui y sont associés. De 2008 à 2013, ils ont effectué des expériences de semis directs pour la monoculture de canola et les assolements de blé (Triticum aestivum L.) et de canola ou de pois de grande culture (Pisum sativum L.), d’orge (Hordeum vulgare L.) et de canola à cinq endroits, dans l’ouest du Canada. Les engrais, les herbicides et les insecticides ont été appliqués au besoin afin que chaque culture donne un rendement optimal. La fréquence des assolements de canola ne modifie pas la concentration en huile ou en protéines du canola, ni la teneur des principaux (composition>1%) acides gras présents dans l’huile. Le rendement du canola est plus élevé aux endroits où la température est plus fraîche et les précipitations, suffisantes et relativement uniformes. Pour chaque hausse annuelle du nombre de cultures dans l’assolement, le rendement du canola augmente de 0,20 à 0,36 Mg par hectare. Bien que la densité de peuplement globale des adventices ne présente pas de forte corrélation avec le rendement du canola, on associe des dommages moins importants par la jambe noire et la mouche des racines à un rendement supérieur quand l’assolement se diversifie. La production à long terme du canola devient plus soutenable quand il y a diversification du système agricole.

Date de modification :