Sustainability Indicators of Biomass Production in Agroforestry Systems.

Thevathasan, N., Gordon, A.M., Simpson, A.J., Peng, X., Silim, S.N., Soolanayakanahally, R.Y., et de Gooijer, H. (2014). « Sustainability Indicators of Biomass Production in Agroforestry Systems. », Open Agriculture Journal, 8, p. 1-11. doi : 10.2174/1874331501408010001  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La production de biomasse pour la bioénergie est tributaire de la durabilité de la ressource utilisée : la qualité du sol, de l’eau, de l’air et de la diversité de l’écosystème dans son ensemble. Nous présentons des indicateurs de durabilité potentiels de la qualité du sol, dont l’azote et le phosphore, la matière organique totale, les éléments associés à l’érosion et la masse volumique apparente. Des indicateurs liés à la qualité de l’eau, l’indice de disponibilité de l’eau, la concentration des nitrates et la demande biologique en oxygène sont également présentés. Les gaz à effet de serre et leurs potentiels de séquestration sont présentés dans le cadre du maintien de la qualité de l’air. Dans le cas de la biodiversité, un indice de biodiversité et un indice des organismes du sol ont été sélectionnés comme indicateurs potentiels. En plus de la ressource utilisée pour la production de biomasse, l’article traite également de l’importance des indices de durabilité économique et sociale. En résumé, nous proposons la production de diagrammes AMOEBA comme méthode de visualisation des indices mentionnés plus haut. L’article passe aussi en revue le terme « durabilité » et certains indicateurs spécifiques, assortis des mesures lorsque c’est possible, y sont décrits comme pouvant être inclus à titre d’indicateurs potentiels convenant aux systèmes bioénergétiques canadiens fondés sur l’agroforesterie. Trois de ces systèmes sont décrits et les indicateurs spécifiques sont traités à l’intérieur des limites de ces systèmes.

Date de modification :