Blueberry effects on dark vision and recovery after photobleaching: placebo-controlled crossover studies.

Kalt, W., McDonald, J.E., Fillmore, S.A.E., et Tremblay, F. (2014). « Blueberry effects on dark vision and recovery after photobleaching: placebo-controlled crossover studies. », Journal of Agricultural and Food Chemistry, 62(46), p. 11180-11189. doi : 10.1021/jf503689c  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les données cliniques concernant les bienfaits des anthocyanes sur la vision nocturne sont controversées. Dans notre article, nous présentons deux études menées chez des humains qui examinent les effets des anthocyanes du bleuet sur l’adaptation à l’obscurité, la vision nocturne fonctionnelle et le recouvrement de la vision après le photoblanchiment de la rétine. Dans l’une des études, S2 (n = 72), les chercheurs ont eu recours à une intervention de 3 semaines et à une période d’élimination de 3 semaines, à deux doses d’anthocyanes (271 et 7,11 mg d’équivalent cyanidine 3‑glucoside [éq. C3g]) ainsi qu’à un placebo. Dans l’autre étude, L1 (n = 59), les chercheurs ont eu recours à une intervention de 12 semaines et à une période d’élimination de 8 semaines, et ils ont testé une dose (346 mg d’éq. C3g) et un placebo. Dans les études S2 et L1, ni l’adaptation à l’obscurité ni la vision nocturne n’ont été améliorées par la prise d’anthocyanes. Toutefois, dans les deux études, la consommation d’anthocyanes a accéléré le recouvrement de l’acuité visuelle après le photoblanchiment. Dans l’étude S2, les deux doses d’anthocyanes ont été efficaces (p = 0,014), et dans l’étude L1, le recouvrement a été amélioré à 8 semaines (p = 0,027) et à 12 semaines (p = 0,030). Même si le recouvrement après le photoblanchiment a été accéléré par les anthocyanes, on ignore si cette amélioration aurait un effet sur la vision quotidienne.

Date de modification :