Réaction de la kochie (Kochia scoparia L. Schrad.) résistante au glyphosate à d'autres herbicides.

Burton, N., Shirriff, S., et Beckie, H.J. (2014). « Réaction de la kochie (Kochia scoparia L. Schrad.) résistante au glyphosate à d'autres herbicides. », Canadian Journal of Plant Science, 94(8), p. 1407-1411. doi : 10.4141/CJPS-2014-179  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les auteurs ont procédé à une étude en serre pour voir comment la kochie résistante au glyphosate (RG) et à l'inhibiteur de l'acétolactate synthase (ALS) réagirait à cinq herbicides post-levée couramment employés pour combattre les adventices dans les jachères chimiques et les cultures de céréales ou d'oléagineux, dans l'Ouest canadien. Au nombre des traitements appliqués à deux biotypes de kochie RG et à un biotype non-RG (sensible) figuraient le dicamba, le dicamba/fluroxypyr, le dicamba/diflufenzopyr, le MCPA/bromoxynil et le glufosinate (taux recommandé sur l’étiquette). Les deux génotypes RG et le génotype non-RG ont réagi de la même façon à chaque herbicide. Bien que les deux biotypes RG soient sensibles aux herbicides, le MCPA/bromoxynil est celui qui a le plus réduit la biomasse des pousses trois semaines après l'application (99 %). Venaient ensuite le glufosinate (91 %) et les mélanges à base de dicamba (82 %). Employé seul, le dicamba ne réduit que la biomasse de kochie (baisse de 76 %).

Date de modification :