Réaction des lignées de lupin à feuilles étroites à l'infection par Fusarium avenaceum et pertes de rendement consecutives.

Chang, K.F., Hwang, S.F., Ahmed, H.U., Strelkov, S.E., Gossen, B.D., Turnbull, G.D., et Blade, S.F. (2014). « Réaction des lignées de lupin à feuilles étroites à l'infection par Fusarium avenaceum et pertes de rendement consecutives. », Canadian Journal of Plant Science, 94(7), p. 1211–1218. doi : 10.4141/cjps2013-243  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La fonte des semis et le pourridié causés par Fusarium avenaceum nuisent considérablement à l'expansion de la culture du lupin (Lupinus angustifolius) en Alberta (Canada). Les auteurs ont étudié la réaction de 19 lignées de lupin à feuilles étroites à l'inoculation de Fusarium avenaceum dans le cadre d'essais sur le terrain réalisés dans cette province canadienne, de 2006 à 2008. Bien qu'aucune lignée n'ait illustré de très grande résistance au pathogène, les lignées F6RF, MLU-122 et MLU-318-1 se sont démarquées par la plus faible baisse du rendement grainier, après l'inoculation, dans les conditions de culture sur le terrain. Une analyse révèle que le rendement des lignées MLU-324, W12-W5, MLU-320 et MLU-318-1 est plus stable que celui des autres lignées étudiées. La diminution du rendement n'a pu être associée de façon cohérente à la levée, vraisemblablement parce que la densité des semis utilisée pourrait avoir été supérieure à celle requise pour parvenir au rendement potentiel de ces lignées, en Alberta. Toutefois, dans le cadre d'une expérience sur le terrain parallèle réalisée à Lacombe (Alberta) en 2006 et à Edmonton (Alberta) en 2007, la levée et le rendement grainier du cultivar de lupin sensible Arabella avaient diminué de façon linéaire avec la proportion de semences infectées. Les liens entre ces facteurs ont été examinés au moyen d'une analyse par régression. Il existait une étroite corrélation entre la levée et le rendement grainier.

Date de modification :