Symptom recovery in virus-infected plants: revisiting the role of RNA silencing mechanisms.

Ghoshal, B. et Sanfaçon, H. (2015). « Symptom recovery in virus-infected plants: revisiting the role of RNA silencing mechanisms. », Virology. doi : 10.1016/j.virol.2015.01.008  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Certaines interactions entre plante et virus mènent naturellement au rétablissement de la plante, qui se manifeste par l’apparition de feuilles asymptomatiques à la suite d’une infection systémique symptomatique. Le rétablissement de la plante s’accompagne généralement d’une réduction de la concentration de virus et d’une résistance spécifique de séquence à l’infection secondaire, et a été associé à l’induction d’un silençage des ARN antiviraux. Des études récentes ont révélé la diversité insoupçonnée des mécanismes de silençage liés au rétablissement des plantes attribué à diverses interactions hôte-virus, dont la dégradation ou la répression de la traduction des ARN viraux et, dans le cas des virus à ADN, l’arrêt de la transcription des minichromosomes viraux. Le silençage de l’ARN peut également contribuer à l’atténuation des symptômes en régulant l’expression des gènes des végétaux. Dans le présent article, nous analysons les éléments probants à l’appui du rôle de différents mécanismes de silençage de l’ARN dans le rétablissement des plantes. Nous analysons également la manière dont le délicat équilibre entre le silençage de l’ARN et les réactions de défense des virus dans les feuilles saines peut contribuer à maintenir les concentrations de virus en deçà du seuil requis pour l’induction de symptômes.

Date de modification :